Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par elsapopin

Allez, pour ce premier mercredi de rentrée, voici une belle brassée de poèmes, quelques charades et histoires drôles histoire de se sentir encore un peu en vacances !

L'école d'Autrefois
 
Je me souviens encore quand j’étais écolière
De ce tablier rose dont je n’étais pas fière.
Nous entrions en classe en rangs bien ordonnés,
Nous devions être sages, surtout ne pas parler.
Assises côte à côte sur des bancs bien cirés
Et à la même place tout au long de l’année.
Certes pas de radio ni téléphone portable
Nous n’avions pour tout bien qu’un tout petit cartable!
Chaque jour de l’année, inscrite au tableau noir
Une phrase nouvelle nous dictait nos devoirs.
En lettres bien formées on y lisait « Morale »,
La tournure des phrases n’était jamais banale,
Elle faisait appel à nos bons sentiments
Afin que nos restions toujours de bons enfants.
Nos petits encriers, je m’en souviens encore
Ainsi que de nos plumes, plumes « sergent major !».
Notre encre était violette et salissait parfois
Les pages du cahier ou le bout de nos doigts.
Après un bon travail, c’était une faveur
Nous avions toujours droit à « un billet d’honneur »
Nous aimions la maîtresse, surtout nous l’admirions
Et devenir comme elle c’était notre ambition.
C’est avec nostalgie que j’évoque ce temps,
Tout paraissait possible à nous jeunes enfants.
Nous ignorions souvent les tracas de ce monde
Nous savions seulement que la terre était ronde.
Tout ce qui s’y passait nous était étranger
Il n’y avait encore ni radio ni télé.
Seuls quelques journaux que lisaient nos parents
Pour avoir des nouvelles, se tenir au courant.
C’était le temps béni de notre jeune enfance
Où nous étions heureux et en toute confiance.
Nous allions dans la vie en suivant les consignes
De nos instituteurs nous voulions être dignes.
Que les temps ont changé, elle est loin cette école
Où nos maîtres étaient sûrs de bien remplir leur rôle.
Respectés des élèves et fiers de leur métier
Ils se donnaient à fond pour la postérité.
Aujourd’hui il leur faut avoir bien du courage
Pour garder le moral et faire leur ouvrage.
Mais il le font, c’est sûr, avec ténacité,
Car être instituteur, c’est le plus beau métier.

A Carrère.


L'école d'antan
Il est bien loin le temps des pupitres d'école...
D'un côté les garçons et de l'autre les filles,
En classe ou en récré, c'était le protocole ;
Les tabliers cachaient habits chics ou guenilles.

Je me souviens encor de l'odeur de la craie,
De la carte de France suspendue au mur...
Côte à côte on s'échangeait nos petits secrets
Penché sur son voisin dans un bruyant murmure.

Puis la règle claquait et le maître criait :
"Vous copierez cent fois : je dois me taire en cours !"
Rouge aux joues on plongeait la plume en l'encrier,
Impatients de finir l'histoire dans la cour.

Nos yeux suivaient alors la mouche sur la vitre
Dans sa danse infernale pour la liberté.
Il est bien loin le temps où l'on faisait le pitre...
Celui de l'insouciance et la fraternité.

Claudie BECQUES

La petite enigme

Trouve le code et tu trouveras la réponse...Quelle est donc la prochaine lettre ?

Réponse en bas de page 

CHARADES A TOUS LES ETAGES

 

Mon premier est une note de musique

mon deuxième sert à écrire au tableau

mon troisième est une voyelle

mon quatrième est le verbe scier conjugué  à la 1ère personne du pluriel au présent

Mon tout est apprécié des écoliers

 

Mon premier est un animal qui aime chasser les souris

mon deuxième vit dans les égouts

mon troisième est la moitié de 4

mon tout est synonyme de devinette.

 

 

Mon 1er est un déterminant possessif féminin

mon deuxième est la boisson préférée chez les anglais

mon trois est mon 1er

mon quatre se retrouve parfois sur mon chien

Mon tout est une matière scolaire

Réponse enigme suite logique chiffres donc H pour huit. Réponses charades : récréation- charade- mathématiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article