Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives



Ventent les eaux du silence
sur ces pages où je pose
ma main quand tu t’absentes, 
je fraie l’errance 
et toi furtive dans les nuages
tu frôles leurs ailes d’anges
tu fuis
et tout m’effraie
alors
j’écris la vague, j’élague
l’algie de cette absence 
j’écris l’orage
une élégie
j’efface
et je t’invente une immanence 
liquide
une présence fugace
en ma béance ici
où tout s’échappe.

Photo Julie Ladret

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article