Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

Lorsque l'on revient du couloir sombre de l'agonie,

Chaque grain de lumière est un émerveillement.

La réalité scintille comme la nature après la pluie...

 

l'aube s'éveille,

J'ai dévoré toutes les étoiles

Dans la nuit indigo de ton regard, Dans l'amour que nous faisions,

Fenêtre ouverte sur le jardin de la mort,

Vibrant en osmose avec un grillon amoureux,

D'un oiseau qui pleure dans la nuit,

Humant le parfum violet des fleurs mellifères,

La brume bleutée imprégnée d'une saveur d'abricot mûr,

Accueillant en moi la rivière lactée de tes vergers.

 

L'aube s'éveille aux quatre coins du monde,

Sur les monts verdoyants, les sables du désert,

Sur la robe bleutée des océans sereins, 

Sur les enfants qui jouent dans les rues, à la guerre

Sans savoir qu'elle signera leur fin...

Elle dépose mille paillettes de sève

Sur les fleurs perlées d'une rosée de rêve

Au-dessus des nouveaux-nés

Et au-dessus des tombes.

 

Elle accueille dans ses bras de rose

La vie accouchée des abysses

Du rift brûlant de lave

Des amours d’Orphée et d'Eurydice.

Elle dépose dans chaque regard,

Dans tous les yeux de tous les êtres,

L'éclat sacré

De la lumière dorée et sanguine,

Qui au travers des feuilles illumine

Le Tout de son éternité.

Vous pouvez commander le recueil sur Amazon, Decitre, Cultura, à la Fnacil est aussi  disponible au format papier et au format numérique ou encore auprès de l'auteur ( Page facebook Parme Ceriset ).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article