Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Lilly Bayle est une auteure et une poétesse. En 2018 elle publie son premier recueil de poèmes" Poésie à ciel ouvert ". Recueil désormais disponible à la médiathèque de Roche la Molière et bientôt à celle de Tarantaize ( pour les Stéphanois ).  En voici deux extraits qui devraient vous mettre l'eau à la bouche et vous pousser à découvrir cette auteure de Saint Victor Sur Loire.

Pour en savoir plus : https://www.edilivre.com/poesie-a-ciel-ouvert-lilly-bayle-cursoux.html/?fbclid=IwAR0zfyyZ1iuTK6hvlvmbPRWcqQJ5VHqvmDgY0wn9-6YZFgJx8yutFSXTD9Y

 

 

Des Boussoles 

Perdre tous ses repères 
Et suivre ses instincts 
Prendre le train en marche 
Et remettre à demain
Tous les « si j’avais su »
Tous les « un jour peut être »
Il est venu le temps
De n’en faire qu’à sa tête 
De suivre ces boussoles
N’ayant pour direction 
Que des étoiles sauvages
Aux larges horizons 
Ces astres indociles 
Qui accouchent tous les Nord 
Qui font vents et marées 
Où sombrent les remords 
Si tes aiguilles s’affolent 
C’est que tu es fin prêt 
A lâcher le fléchage 
D’une vie sans attrait 
Les chemins de traverse 
Réservent bien des surprises 
Pour peu que l’on s’y perde 
Avec ou sans valise
Le voyage déboussole
L’âme désorientée 
Mais dans un tourbillon
Ton cœur est ranimé...

 

Les mots délivrent les maux des livres 

Les mots des livres se posent 
Sur le papier mâché 
Comme une envie triviale 
De poursuite dans l’inconnu
D’imagination débridée 
D’histoires à dormir debout 
De monstres insensés 
Et de princesses rebelles 

Les maux des livres se lient 
Allant vers l’endroit 
Commencent toujours par il était une fois
D’intrigues inquiétantes 
En romance à l’eau de prose 
Tout s’écrit, tout se crie 
En lettres capitales 
Ponctuées de silences
Et d’envolées lyriques 
La trame s’accélère 
A perte d’haleine, à bout de souffle 
Jusqu’au mot fin fatal

Alors oui les mots délivrent
De tout le poids de sens 
Qui pèse sur notre conscience 
Plus les pages se tournent
Et plus on se libère
On s’envole léger
En marge de toute raison
La plume se démasque 
Et l’encre étanche la soif 
De dévorer la suite
De l’Histoire éphémère...

Illustration Jéhannie Ferger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article