Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Moi, j'aime pas les clowns:

J'les trouve pas marrants

Avec leur tarin rouge

A la morve de sang,

Leur bouche d'ogre, de gargouille

Qui me foutait la trouille

Lorsque j'étais enfant.

 

Moi, j'peux pas sacquer les clowns:

Je les trouve inquiétants

Avec leurs yeux au beurre noir,

Leur regard de beurre blanc,

Leur ridicule falzar

Si grotesquement grand

Qu'y flotteraient même

Les grosses gonades à Tarzan.

 

Moi, j'peux pas blairer les clowns :

Je les trouve affligeants

Avec leur nud papicon

Aux couleurs hurlantes,

Accouché par le cocon

D'une chenille géante,

Leurs pompes longues, longues

Comme deux flûtes de pain rassis

Un dimanche en pension

Quand plic-ploque la pluie.

 

Moi, j'ai la peur bleue des clowns:

Je les trouve pervers,

Surtout quand ils déconnent à deux,

Qu'ils pérorent par paire...

L'enfariné Pierrot,

Je le trouve sado

Et l'Auguste pas rigolo

Me semble un peu maso

Comme l'ours Placid

Et le renard Muzo

De mes bédés de marmot.

 

Moi j'aime pas les clowns:

Je les trouve glaçants.

Ils me flanquent la pétoche,

Me font claquer des dents

Mais quand dans ma téloche,

Je vois les membres débandouillants

De certains gouvernements

- Ainsi que les postulants...

J'me dis que mes amis les clowns

Sont des potes épatants.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article