Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans un livre intitulé « Une vie de chanson », Jean-Paul Sermonte, le créateur et rédacteur en chef des « Amis de Georges » parle du 4 juin 1990 où fut apposée une plaque commémorative impasse Florimont, demeure de Jeanne et du moustachu jusqu'à ce que la première eût l'idée saugrenue de se remarier sur le tard. Bref, la cérémonie, réunissant plusieurs centaines de personnes, était parrainée, on se demande bien pourquoi, par EDF. Un responsable de l'entreprise se fendit d'un discours où il brilla par son indigence culturelle en disant : « Ce n'est pas René Fallet (écrivain très proche de tonton Georges) qui me donnera tort. N'est-ce pas, Monsieur Fallet, car vous êtes sans doute avec nous ?». Comme il le cherchait dans le public, une voix lança, provoquant l'hilarité générale,: « René Fallet est mort depuis 7 ans ». « Excusez-moi, je n'étais pas au courant », se justifia le bonhomme. Un électricien pas au courant ? Si c'était volontaire, c'était assez minable. Si ça ne l'était pas ( l'hypothèse la plus probable ), c'était encore pire.

Le flygskam, un mouvement né il y a quelques mois en Suède, signifie la « honte de prendre l'avion » ( en 2018, 4,4 milliards de passagers sont passés par la voie des airs ). Ce mouvement inquiète, on s'en doute, les compagnies aériennes qui prétendent que les émissions de CO2 liées à l'aviation ne dépassent pas 2 à 3 %. Selon les ONG écolos, c'est 4,9 %. Ça fait un sacré distinguo, comme chanterait Pierre Perret. Il y a les déplacements professionnels (time is money) et aussi, de plus en plus, le tourisme de masse. Si les législateurs du Front Populaire avaient prévu ça, en 36, ils n'auraient peut-être pas institué les congés payés. Une solution, pourtant : et si on ressortait le bon vieux tapis volant ?

Autour du petit-fils de clandestin (« Le Canard »), il y a les colombes ( Joseph Dunford, chef d'État-major des Armées et son adjoint Paul Selva ), qui s'efforcent de freiner les attaques contre l'Iran et, malheureusement il y a aussi les va-t-en guerre ( Mike Pompeo, patron des diplomates américains, John Bolton, conseiller à la sécurité nationale, Gina Haspel qui dirige la CIA ). Qui l'emportera au bout du compte ? La prochaine fois, le décérébré qui fait office de président, n'aura peut-être pas le temps de revenir sur son ordre de bombarder quelques minutes avant qu'il ne soit exécuté. Il a reculé, paraît-il, parce qu'on lui a dit qu'il y aurait 150 victimes. À 149, il maintenait ? Un autre changement important par rapport à l'équipe Obama : l'ultra-droite américaine se sent pousser des ailes « Heil Trump ! » saluent les néo-nazis dans un reportage diffusé sur ARTE. En deux mots plus qu'en cent, tout est dit. On se prend à regretter que l'IVG n'ait pas eu droit de cité en Bavière au 19° siècle lorsque sa bisaïeule a accouché.

Dans la série, par ailleurs excellente, « Jeux d'influence », diffusée sur ARTE, on a pu voir, dirigeant une interview télévisée, Jean-Michel Apathie en personne. Lui qui, depuis des années, écume les studios de France et de Navarre aurait-il des problèmes de fin de mois ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article