Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

La petite fille s'ennuyait souvent dans sa cour d'école au moment des récrés. Elle n'aimait pas trop jouer à la corde à sauter ni à la marelle. Elle faisait en sorte de donner le change et souriait toujours à la maîtresse quand elle la regardait. Elle trouvait qu'elle ressemblait à un escargot. Un joli petit escargot, avec sa jolie petite coquille. Elle aimait les escargots. Et les limaces aussi. Elle les préférait même aux escargots. C'était ses animaux préférés. Y'a pas grand monde qui aime les escargots et les limaces, se disait-elle. Moi je les aime, ils doivent être heureux.

Au fond du jardin elle leur avait construit une petite maison avec tout ce qu'il fallait dedans.
C'était comme la maison de papa et maman. Une cuisine, une grande salle à manger avec des baies vitrées, un salon avec une cheminée. Les chambres, c'était un peu plus compliqué.
Il en fallait trois, elle voulait les mettre à l'étage mais elle n'arrivait pas à le construire. C'est pas grave, ça attendrait. Elle n'avait pas dit à ses parents qu'elle avait construit un abri pour ses nouveaux amis. Elle avait peur qu'ils la trouvent...différente. Elle essayait d'être discrète quand son père mastiquait les pommiers. La maison qu'elle avait construite était bien camouflée. Elle pouvait être fière d'elle.
Les soirs de grande froidure, elle amenait les escargots et les limaces dans sa chambre. Ils dormaient avec elle dans une jolie petite boîte en carton. Avant de partir pour l'école où elle retrouverait maîtresse escargot, elle les déposait dans leur petite cabane. Elle était impatiente de les retrouver le soir.
Elle emmenait la boîte vide dans son cartable pour avoir l'impression qu'ils ne la quittaient jamais.

Un soir, elle était sortie en cachette pour aller au fond du jardin. Le chien dormait, ça l'aurait embêtée de devoir l'assommer. Ses parents et son frère aussi. S'ils s'étaient réveillés, elle n'aurait pas trop su quoi faire. Enfin, elle avait bien une petite idée, mais elle n'était pas assez entraînée. Il faisait encore plus froid que les autres soirs. Cette fois-ci, elle n'avait pas voulu qu'ils dorment avec elle. La veille, son frère les avait vus quand elle les avait glissés sous son oreiller. Il lui avait dit qu'il allait le dire à leurs parents. Elle lui avait promis d'arrêter et il était sorti de sa chambre, à moitié rassuré. En posant sa tête sur l'oreiller, elle avait entendu "crashpluchiii". 
"Oui, dormez mes petits amis, je suis contente, désormais vous êtes à l'abri".


Elle avait pensé à sa maîtresse en se demandant si elle ronflait elle aussi. Quand elle arriva à hauteur de la cabane, elle se rendit compte que les escargots et les limaces était en train de grelotter. Elle sortit la grosse boîte d'allumettes et alluma un feu dans la petite cheminée. Les limaces et les escargots commençaient à se réchauffer. Ils se tortillaient sur eux- mêmes et crissaient comme des chamallows sur des brochettes. Elle avait éteint le feu de cheminée en faisant pipi dessus, en se demandant si ses nouveaux amis savaient nager. Elle était retournée dans sa chambre en fredonnant la comptine que la maîtresse lui apprenait à l'école.

"Une souris verte qui courait dans l'herbe...".

Elle regrettait qu'il n'y ait pas de souris dans le jardin. Elle aurait bien aimé l'attraper par la queue et la lui couper avec sa jolie petite paire de ciseaux à bouts ronds.

"N'aie pas peur, petite souris, maîtresse escargot dit que les ciseaux à bouts ronds ne sont pas dangereux. En tout cas, ils le sont moins que ceux que j'ai volés dans la cuisine et que maman cherche encore"

Le lendemain, elle retourna à la cabane. Il n'en restait plus grand-chose. Elle n'avait pas envie de la reconstruire, elle aimait bien ce paysage de ruines. Elle s'était débarrassée des restes des limaces en les avalant. C'était passé comme une lettre à la poste qu'elle pensait un jour incendier. Pour les escargots, ça avait été un peu plus difficile, elle avait fini par les donner au chien. Elle se rendit compte que de nouveaux escargots et de nouvelles limaces avaient pris possession du lieu.

"Oh, comme vous êtes jolies, mes petites limaces, mais vous devez avoir très froid..." 

D'un coup sec elle arrache un escargot de sa coquille, attrape une limace et la fourre à l'intérieur en appuyant très fort avec un bâton pointu. "crashpluchiii". Elle avait trouvé un nouveau jeu qui l'occuperait une bonne partie de la nuit. 


"Papa et maman seraient fiers de moi. Ils disent toujours qu'il faut préserver les animaux. Au moins vous n'avez plus froid, petites limaces. A vous je ne vous demande pas votre avis. Vous ressemblez trop à ma maîtresse! Une souris verte....".


Le lendemain, en voyant ses cernes, son père lui demanda si elle avait passé une mauvaise nuit.

"Non, papa, c'est la chanson que m'apprend la maîtresse, celle où on parle de la souris verte et de l'escargot tout chaud. Je l'aime bien, je l'ai chantée toute la nuit. C'est rigolo papa, mais moi, la maîtresse elle me fait penser à un escargot".


Le lendemain, il y avait une nouvelle maîtresse dans l'école du village.
La mère, quant à elle , n'a jamais retrouvé la paire de ciseaux.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article