Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Tous aux abris ! Nicolas Paugam revient avec un 4° album. Comme de bien entendu, l'événement n'a pas échappé à Valérie Lehoux : « Rien ne ressemble plus à un album de Nicolas Paugam qu'un album de Nicolas Paugam ». C'est bien ça, le problème. Imperturbable, la dame poursuit : «autant prévenir les oreilles non averties : l'écoute première peut se révéler douloureuse ». Je confirme et les écoutes suivantes aussi ( j'ai poussé la conscience jusqu'à l'abnégation en regardant plusieurs fois des vidéos sur Internet ). « Car ledit Nicolas n'a pas exactement la voix qu'on attend d'un chanteur. La sienne est aiguë, un peu embuée, et surtout pas très juste ». Il ferait beau voir qu'un chanteur chante juste ! … « Quant aux textes, ils sont empreints d'une poésie grave et lunaire, propre à brouiller les sens ». Nos cinq sens ou la signification du propos ? Quelques exemples : dans la chanson titre, « Le ventre et l'estomac », il est question d'une fille qui lit des romans. Le rapport avec l'estomac ? Les nourritures spirituelles ne concernent pas cet organe. Il y a aussi « La complainte du Titanic » : où c'est l'inverse : s'il n'y avait pas le titre, en entendant la chanson, il faudrait déjà deviner de quoi nous parle l'auteur: « Le grand trépas pétri de joie ». Sûr que les naufragés étaient proches du nirvana puisqu'ils chantaient à l'envi « Plus près de toi mon Dieu ». Quant à « Tu savais tu savais », vu qu'au milieu on entend, par bonheur les mots « un camp de réfugiés » , on devine qu'il parle des migrants. Conclusion de l'article dans Télérama : « Tu savais, tu savais » sur le drame des réfugiés, ou « La complainte du Titanic », sur l'ultime naufrage, ne troublent pas seulement, mais parviennent à toucher ». À toucher … le fond ? Ce que, personnellement, j'ai préféré, dans tout ça, ce sont les ponts instrumentaux, heureusement assez longs et assez nombreux.

Lundi 24 juin : ARTEREGARDS sur les bébés qui sont nés avec un bras entier d'un côté et un moignon de l'autre. Et ceci dans trois départements : l'Ain (7 cas), la Loire Atlantique (3 cas) et le Morbihan (4 cas). Les médecins n'ont pas d'explication. La Santé Publique France non plus. Toutes les familles concernées vivent en milieu rural et un effet tératogène (provoquant des malformations) des pesticides n'est peut-être pas établi mais mérite d'être envisagé.

Dans les sondages aux USA, le petit-fils de clandestin, qui vient d'annoncer sa candidature en 2020, est donné perdant face à n'importe quel candidat démocrate. On dit pourtant qu'il a tenu ses promesses. C'est peut-être justement ça, l'explication.

Lancement du Service National Universel. Selon Blanquer, ça va servir , entre autres, à lutter contre l'individualisme des jeunes. Comme ça, si plus tard ils se retrouvent à l'Élysée, ils ne seront peut-être pas jupitériens.

-Le marchand de tableaux Guéant (lui-même condamné dans l'affaire du financement libyen de la campagne de 2007) à propos du renvoi de Bismuth devant le tribunal correctionnel (son pourvoi en cassation n'ayant pas abouti) : « Il a fait des choses extraordinaires pour la France ». Dommage qu'il ne nous dise pas lesquelles. Les Français, qui ne se sont aperçus de rien, ont pourtant le droit de savoir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article