Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

comme un noir de crasse sous les ongles
qui font les années
comme un arbre avec son âge nervures
et ces feux qui brûlent
comme des bougies dans une église
pour prier les morts
mes morts
je m'agenouille
devant la vie
moi avec ni dieu ni diable
le baptême à l'envers
et l'eucharistie aux culs des femmes
je m'agenouille
devant ton sanctuaire qui coule
comme une source
et je me signe de ton triangle fente Dieu
celui que tu me laisses profaner
quand ton désir 
est au chaud dans mes bras 
le désir
comme un noir que tu maquilles à tes yeux
et ton rouge culotte
pour chauffer ma nuit
je m'agenouille 
devant ton amour

mon amour

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article