Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comme j'aime ( pour nous faire perdre des kilos ) nous gave de pub à la télé jusqu'à l'indigestion. Une semaine gratuite : dame, ça doit en tenter plus d'un. Mais récemment, j'ai reçu un mail de la part dudit Comme j'aime où il était écrit qu'après la semaine gratuite il y en avait obligatoirement trois autres, payantes celles-là ! Comme pub mensongère par omission, ça se pose là. Un journaliste a téléphoné au siège. Il a dit qu'il pesait 86 kilos et mesurait 1 m,75. Donc en léger surpoids mais est-ce que cela justifiait un régime ? Le même folliculaire a ensuite appelé Mimibio qui est une autre branche de la maison Comme j'aime. On lui a dit que Comme j'aime ne proposait que de la merde. Apparemment, la concurrence est rude à l'intérieur de la boîte. Certains supportent mal leur surcharge pondérale et il faut en profiter, au besoin en poussant les gens à s'endetter, c'est arrivé, d'autant que, pour 6 mois de régime, il faut casquer jusqu'à 3000 euros.

»Agriculteurs, suicidez-vous ! »Personne n'a besoin de le leur dire, ils le font, en toute discrétion, à raison d'un tous les deux jours en moyenne. Il ne s'agit pas d'ironiser sur les autosuppressions de flics mais il serait plus juste de loger tout le monde à la même enseigne.

Les Gilets jaunes ne désarment pas. Zeus leur a pourtant organisé un grand débat où il a mouillé la chemise et il a pris des mesures spectaculaires : réforme de l'ENA, suppression de niches fiscales (il n'a échappé à personne qu' »en même temps » il en a créé une nouvelle pour les gentils donateurs contribuant à reconstruire la cathédrale). Selon lui, la seule solution, pour résoudre les problèmes de nos compatriotes est de travailler plus (mais pas pour gagner plus, ça c'était l'autre guignol). C'est comme si c'était fait puisqu'il suffit de traverser la rue. En faisant quand même attention aux voitures. On compare toujours avec l'Allemagne où le chômage est bien moindre mais on ne parle jamais de la précarité outre-Rhin.

Le Qatar Saint-Germain participe à la réparation de notre cathédrale : contre Monaco, ils arboraient sur le devant de leurs maillots un dessin du bâtiment et, sur le dos, l'inscription « Notre-Dame ». Certes, ça leur a porté chance contre l'équipe de la principauté. Mais c'était avant Rennes en Coupe de France et Montpellier en championnat. Ils n'ont pas fait de don direct (forcément, ils manquent cruellement de fonds! Et si on lançait un qatarthon pour les renflouer ?) . Ils se sont contentés de faire appel à des partenaires. Ils ont été bien mal récompensés.

Cité d'après «Le Canard » (mercredi 24 avril) : « Un Marcheur file la métaphore christique de Macron entouré des 12 apôtres (« Le Parisien », 21/4) : Richard Ferrand, c'est saint Pierre ; Christophe Castaner, saint Jean ; et François Patriat, saint Mathieu. » Et Judas ? C'est Gérard Collomb ?"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article