Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avec Notre-Dame, comme disait Michel Audiard par le truchement de Lino Ventura, ils commencent à me les briser menu. De même que pour la Coupe du Monde, personne n'est censé rester indifférent. Émotion obligatoire ! Enfin m..., comme disait Cambronne par l'intermédiaire de Totor Hugo : il n'y a pas eu mort d'homme, les trésors ont pu être sauvés, même les abeilles ont survécu. On dit que la cathédrale appartient au patrimoine mais à ce moment-là, si les autorités (l'entretien des bâtiments religieux construits avant la loi de 1905 leur incombe) avaient été un peu plus responsables (si le budget dédié à la culture n'était pas passé de 440 millions à 332 millions d'euros en 10 ans ; si, ainsi que l'indique « Le Canard » il n'y avait pas eu tout un tas de dysfonctionnements pendant l'incendie : à 18 heures 16 précises, un voyant lumineux s'allume, indiquant la présence de fumée dans les combles ; à 18 heures 21, la sirène se déclenchant, on  commence d'évacuer les fidèles assistant à l'office pour les faire revenir quelques instants après pour la simple raison que les deux gugusses envoyés là-haut ont conclu à une fausse alerte. Et pour cause : ils se sont juste trompés d'endroit ; lorsqu'enfin ils ont localisé l'origine de la fumée, à 18 heures 51, les pompiers accourent, mais leur matériel ne suffit pas : notamment leurs lances qui sont trop courtes ; et, pour finir, malgré l'interdiction absolue de fumer, les flics ont retrouvé pas moins de sept mégots ), il ne serait certainement rien arrivé. Évidemment, il est plus facile de faire un appel aux dons après coup. Et combien de gogos de tomber dans le panneau ! Je ne parle pas des Arnault et compagnie pour qui l'essentiel n'est pas de faire un don mais que ça se sache. Et aussi que ça donne lieu à une niche fiscale. À titre de comparaison, les attentats au Sri Lanka ont fait plus de 300 morts (en fait un peu moins : on a compté certains macchabées deux fois) dans des hôtels et... des églises. À cette occasion, Zeus a daigné faire part de sa « profonde tristesse » et a condamné « fermement » ces actes « odieux ». pour solde de tout compte.

Commémoration, 25 ans après, du génocide à Kigali : le même Zeus avait délégué un obscur (sans jeu de mots) député, Hervé Berville, d'origine rwandaise, pour représenter la France. Pourquoi n'y est-il pas allé lui-même ? Peut-être parce qu'il se sentait gêné aux entournures en tant que successeur de Mitterrand qui, en 94, soutenait plutôt plus que moins les génocidaires. Depuis 75, existait un accord d'assistance militaire avec les Hutus au pouvoir. Vous me direz : il y a quand même eu l'opération Turquoise, mandatée par l'ONU mais elle n'a pas fait que sauver des vies (ça, c'était surtout pour l'image), elle a également permis à des Hutus de se réfugier dans le Zaïre d'à côté. En plus, la France leur a livré des armes. Zeus aurait aussi pu envoyer Philippe mais celui-ci, on le sait, est un proche de Juppé, ministre de la Défense en 94, et il ne fallait surtout pas froisser la droite.

Dans « Télérama » : interview d'un théologien du nom de Daniel Marguerat. Pour lui, Jésus a bel et bien existé, ce qui contredit la thèse de Michel Onfray. La plupart des personnages mythiques ont pour origine des types qui n'ont généralement pas grand-chose de commun avec le mythe. Faust a été inspiré à Goethe par un obscur charlatan du Moyen-Age. Le plus drôle concernant le Messie, c'est que Marguerat ne croit pas qu'il soit issu de l'Esprit Saint. Pour lui, Joseph était tout bêtement cocu. Je me disais bien aussi !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article