Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Tu es là 
Citadelle
Je te voulais pour demeure
Je t'ai ployée
Un doigt sur le coeur 
Mais tu restes insulaire
Parfois je rêve 
Je suis Paris 
Egoïste sanguinaire 
Roc désolé et calcaire 
Jonché de pleurs 
Inutile
Tu es elle et Circé et Calypso 
Alors 
Tu es dangers suaves
Sensualités translucides
Fable de Venise 
Il y a tant d'infinis 
Et je me suis fait piquer 
Nul ne descendra me chercher 
Moi 
Mon étoile mon désir 
il faut maintenant regarder à côté de toi 
Au risque de t'éteindre
Les rivières coulent à l'envers 


Aucun berger ne vient 
Les saisons ne bâtissent plus ce lieu 
Je ne sais plus quoi dire

Circé -Edmund Dulac )

 

 le blog d'Eric : http://ericcostan.over-blog.com/2017/12/fable.html?fbclid=IwAR20g0ZfIxN9v8iPQUE1i2XGhRS_uu07tcN2cKadjrD-3kG9djVC_Rjik_Y

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article