Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Ô père, cela m'a tantôt été révélé par les cordes du luth :
Je suis de sous le signe d'Arth, ours géant des champs et forêts
Qui régnait jadis au pied du rempart tout autour de la cité de Douayeul
(Laquelle me verrait naître). Arth chahute, grogne, effrayant les brigands attroupés pour le sac
Du bel et prospère oppidum. Par ses cordes bleues tendues, apprivoisées sur le ventre
De bois brut des Rois, le luth de Myrddin me confiait l'histoire oubliée,
Celle du souverain, géant des Flandres, Gayant. C'est le peuple qui tisse, dresse
Le ventre d'osier du grand fauve fantasque afin, au-delà de la mort,
Que se perpétue l'esprit de l'ours, veillant sur la destinée de Douayeul.

Ô, parle, bois brut du luth des Rois, poèmes étranges, chants oubliés vous qui
Nous remembrez les chroniques des hommes d'alors, soyez célébrés, bénis pour résonner encor.                                                                                                                         
Beaux marwnadau, lais, mystérieux, lyriques stances : que les bouches inspirées - chamanes,  griots, troubadours et                                                                                                              
Trouvères, longtemps continuent de nous enchanter des secrets, souvenances, joies
et tourments et prières
Des peuples d'ici et ailleurs... bercés par les cordes du luth d'Arth.

En vers arithmonymes de quatorze. ( tous les vers comporte 14 mots )

(  NOTES. Brud yr Arth : en gallois signifie : la renommée de l'ours.
Luth : instrument de Musique à 7, 13 ou 21 cordes pincées, en usage en Europe au cours des siècles 16 et 17.
Oppidum : fortification romaine située en un lieu élevé.
Douayeul : désigne la ville de Douai en ancien picard.
Marwnadau : pluriel gallois de Marwnad, signifie : élégies.)

Un jour, un poème- Poètes des  profondeurs - Christian-Edziré Déquesnes - Brud yr Arth ( LES NOUVEAUX CHANTS DU MABINOGI - Saison 1 - Chant 3 )
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article