Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


 Les interprètes-traducteurs auprès des tribunaux sont mal payés et le sont avec des retards allant jusqu'à 2 ans. En somme, c'est l'inverse des attachés parlementaires car eux, ils font tous le boulot.

Chroniqué dans « Le Canard , un livre un peu iconoclaste, signé Sophie des Déserts, vient de paraître sur D'Ormesson, pour le premier anniversaire de sa mort.
J'avoue que le concert d'éloges qui a accompagné sa disparition m'a quelque peu agacé. J'ai lu un seul et unique livre de son cru dont j'ai oublié le titre tant il m'a passionné. Le bonhomme écrivait pour passer le temps. Avec la fortune de son épouse Françoise, fille de Ferdinand Béghin, sucrier et copropriétaire du Figaro, titre dont le « romancier » s'est retrouvé un beau matin directeur. Pivot l'a invité 26 fois. On a dit que c'était pour mettre de l'animation. En réalité, il avait une dette vis-à-vis du patron d'Apostrophes qui a commencé sa carrière de journaliste au Figaro. Lors de la démission de ce dernier, D'ormesson a fait en sorte qu'il perçoive des indemnités « suffisantes ».

Vague de froid dans le Nord des USA et au Canada : pour le petit-fils de clandestin, c'est bien la preuve qu'il n'y a pas de réchauffement climatique.  Et la Californie, alors ? « Je crois qu'il se passe quelque chose », a-t-il déclaré sans craindre de se contredire ( après avoir mis en cause les dirigeants démocrates de cet État). Mais le réchauffement, « je ne sais pas si c'est fait par l'homme ». Il veut un super-climat et, parole de super-président, il va l'avoir. Transmis aux nombreuses victimes des incendies qui ne seront pas
mortes pour rien.

Sur le même sujet : Jean Jouzel  (ancien vice-président du GIEC : Groupe d'experts
inter-gouvernemenal sur l'évolution du climat ), invité par Télérama : « Avec des étés à plus de 50 degrés les personnes aisées, deux ou trois milliards, trouveront des endroits où vivre. Pas les autres ». Ou encore : « Six millions d'emplois en Europe. Ce pourrait être un magnifique projet. On n'a pas le choix, il faut la faire, cette transition énergétique

». « Il faut se battre contre tous les grands projets absurdes et les excès du transport routier. Nous avons besoin d'autres modèles de développement ».
Il nous rappelle que le kérosène n'est pas taxé, pas plus que le carburant des bateaux. Une aberration !
Le tourisme de masse, en voilà une avancée ! Alors que chez soi, il y a tant de choses à faire et à admirer. Mais l'essentiel est de pouvoir dire à qui veut l'entendre : « J'y étais ». Personnellement, je voyage peu dans l'espace. Je navigue beaucoup dans ma tête, avec les livres, les films, les chansons, je regarde le déroulement des saisons. Je vous assure que c'est passionnant mais, bien sûr, ça ne rapporte rien aux professionnels de la bougeotte.

 

 »Le Canard » : Marion Maréchal  Le Pen a voulu ouvrir une école, une sorte de Sciences-Po de droite, où, en plus, on enseignerait la danse, l’œnologie (avec Borloo pour les TP ?) et le savoir-vivre. Hélas, elle n'a pu recruter qu'une quinzaine d'étudiants. Les frais d'inscription étaient pourtant symboliques : 5 500 euros la première année ! En outre, elle n'a pas obtenu de l'Éducation Nationale le statut d'établissement supérieur privé.
Bref, elle a encore beaucoup de chemin à parcourir avant de détrôner sa dédiabolisatrice de tante qui, d'ailleurs, n'est pas près de lâcher le morceau. On ne va pas s'en plaindre.

Coups de gueule - Pierre Thevenin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article