Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il Est Là
Il rit

Il explose

Il soulage et apaise parfois

Il est là.

Il rit

Il explose

Il soulage et apaise parfois

Il est là.

Il soulage et il apaise

Il rit

Il soulage mon traumas

Il est là

Il rit

Il explose de joie

De fureur

De karma

Il me veut dans le sien

Dans son sommeil

Dans son rire

Dans sa vie

Il es là

Contre moi.

Tout tout contre.

Il es là.

Nestor
J'avais une poupée

elle s'appelait Nestor

Je l'aimais comme on aime un jouet

comme on aime trop fort

Nestor et moi on s'était trouvé

sous un sapin, dans une lumière orangée

j'avais choisi son nom à ma poupée

je la serrais contre mon corps

Mon doux rêve s'est brisé

le jour où on m'a dit : « t'as tort »

t'as tort de vouloir transformer

en rose tous les coups du sort

J'avais une poupée,

elle s'appelait Nestor

je l'aimais comme on aime un jouet

je l'aimais à tort

Nestor m'avait bien réchauffée

j'étais une fille, c'était mon tort

maman m'a dit: oublie ta poupée,

Nestor est un nom à coucher dehors

Une poupée c'est fait pour être rangée

un jour je lui avais lâché la main

comme ma mère un soir d'hiver

m'avait laissée en chemin

J'avais une poupée,

elle s'appelait Nestor

un jour de pluie je l'ai abandonnée

je lui donnais mon coeur à tort

Dans l'armoire, vite, je l'ai enfouie

un matin je l'ai oubliée

je lui ai dit : "au revoir Nestor"

et je m'en suis allée

J'ai rayé son nom de ma vie

Mais il me revient comme un couperet

Je me souviens de mes ratures

"Nestor" fut trop vite détachée

il paraît que les objets

n'ont pas de coeur, pas de trésor

moi, en elle j'avais trouvé

une confidente, un coeur en or

j'avais une poupée

elle s'appelait Nestor

Je l'aimais comme on aime un jouet

comme on s'attache un peu trop fort.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article