Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Départs à la ménagerie présidentielle
Après un été caniculaire
Fait de tempêtes et d'éclairs
Les esprits très échauffés
Ne manquaient pas de s'emballer
A la ménagerie « présidentielle»
Après l'histoire du chimpanzé fidèle.
Ce singe déguisé en policier
 Ami du chef étalon : son protégé
Avait frappé des manifestants
Lors de la fête du printemps !
A la ménagerie présidentielle
Ce fut d'abord le castor écolo
Qui s'en alla par un matin nouveau
Puis il y eu la grande gazelle
Qui décida de quitter le navire
Avant qu'il ne chavire
Elle fut remplacée aussitôt
Par une très belle panthère
Qui décida de ne pas se laisser faire.
Il fallut trouver dès le soir
Quelqu'un pour le perchoir
Certaines voulaient déjà y voir
L'une d'entre elles : une femelle
 Nenni : leur répondirent leurs concurrents
 Le perchoir est une citadelle
Réservée aux compétents
 A la gente masculine exclusivement !
Alors ce fut le furet insolent
Qui s'installa là pour longtemps
Puis il y eut la virulente renarde
Qui quitta le groupe , blafarde
Pour rejoindre sa maison
Et retrouver sa raison.
Enfin voilà que le vieux léopard
Celui qui avait porté l'étalon au pouvoir
Décida de quitter la ménagerie
Après tant de soubresauts et de soucis !
Qui sera le prochain à déserter les rangs ?
Qui osera affronter l'étalon et son clan ?
Qui s'opposera à leur choix ?
Qui brisera le silence et sa loi ?
Bien malin est celui qui connaît
De quoi sera fait demain
Bien bête est celui qui ne sert à la fête
Qu'une petite partie de ses amis présents
Laissant le gros des troupes , seul sur le banc !
Bien ignorant est celui qui croit tout diriger
Et imposer des lois au peuple entier,
Et use de son pouvoir égoïstement !
Les hommes sont comme le temps
Versatile imprévisible et changeant
Et si hier ils ont fait un choix par ignorance
 Demain ils montreront leur inconstance.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article