Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par elsapopin

La police a elle aussi ses perles et pas des moindres : à vous d'en juger pour le meilleur et pour le rire !

Après de profondes expertises, nous avons constaté que le carreau était brisé aussi bien de l'intérieur que de l'extérieur. (vitrier)

Très gravement brûlée, elle s'est éteinte pendant son transport à l'hôpital. (le choix des mots)

Moi : Pourquoi la garde à vue?
Policier : Bah on trouvera bien, vous avez une tête de coupable déjà. Et je suppose que vous êtes chômeur et que vous grattez les allocs ?
Moi : Regardez dans ma poche... ... Je suis officier de police judiciaire ! (la tête de l'emploi)

L'infraction fut constatée par la police deux jours avant qu'elle n'ait lieu. (prévention)

Les deux trous de balle étaient parfaitement groupés ensemble. (anatomie)

Aveugle de naissance, la femme n'avait rien vu venir. (Lapalissade)

Nous avons été obligés de constater le décès avant que le mort nous décrive son agresseur. (résurrection)

N'ayant pu abuser de la jeune femme, il la viola sauvagement ! 

Le manouche habitait une caravane tirée par sa femme. (pauvre femme)

Quand le contrevenant a crié : "Espèce de gros con !" dans son dos, le brigadier de service a aussitôt cru se reconnaître et a verbalisé. (sans commentaire)

Percé de plusieurs balles, le cadavre flottait quand même dans la rivière. 

Les neufs coups de couteau sur le cou et le visage de la victime laissaient croire à une mort qui n'était pas naturelle. (sans rire)

Les recherches ont permis de retrouver rapidement les 5 cadavres des 2 disparus. (multiplication des corps)

Un violent coup sur la tête semblait indiquer une mort naturelle...

Le trio des voleurs était composé de quatre hommes d'origine africaine...(un trio c'est 4 et un quatuor alors ?)

Le garçon de café était une femme...(transgenre ?)

La mer était sa terre natale...(poisson peut-être)

Face à face avec son adversaire, l'homme le prit en traître par derrière..

Si nos gendarmes n'étaient pas intervenus, le viol n'aurait sûrement jamais eu lieu. (sacrés gendarmes)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article