Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Issu des cieux, déçus des Dieux
L’homme, de babil en Babel,
Dont le premier affrontant la mort fut Abel
Laissant dans la tombe du frère un œil
Pour conscience et adieu.
C’est bien cela l’écueil
Le goût de donner la vie
Et la mort sûre en même temps !
Et pourtant la cause est obvie.
Car, que sont six mille ans
Face au fossile de primate
Source de lignée humaine
Découvert aux Carpates ?
Elever des dolmens
Au cri primal du rejeton
Qui ne fait que répondre à la peur de la mort
Voilà l’unique source de nos religions !
Alors pour notre réconfort
Laissons à la mort la plume du pèse-lettre
Elle n’est que passage du néant à l’être.

Retrouvez fables, textes et dessins de Daniel Allemand sur son site : https://plumes-et-rimes.blogspot.com/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article