Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entendu dans l'émission « Par Jupiter », de Charline Vanhoenacker, le mercredi 20 juin : C'était le jour anniversaire à la fois de Gérard Collomb et de Jean-Marie Le Pen. Faut-il y voir un signe des astres (ou un signe de désastre) ?

On n'en finit pas avec la nécrologie chansonnière : cette fois, c'est Patrick Font qui nous a quittés. Ça date d'avril mais je ne l'ai appris que très récemment. C'est vrai qu'on a plus parlé de Johnny que de lui ou de Marc Ogeret. Je n'ai trouvé,

sur le Net, aucune réaction de son ex-compère Philippe Val. J'en ai déjà parlé, mais j'insiste : lorsque Font a été jugé pour attouchements sur mineures, Val, qui, de source sûre, ne donnait pas sa part au chien, s'est contenté de lui payer un avocat pour solde de tout compte. Il disait le connaître à peine. C'est vrai, quoi, il ne se sont produits en duo que de 1970 à 1995 !

Une dernière chose : l'œuvre de Patrick Font continue de vivre par l'entremise d'Évelyne Gallet.

Mondial : au cours du match opposant la Suisse et la Serbie, les deux buteurs helvètes d'origine albanaise, Granit Xhaka et Xerdan Shakiri, ont fait avec les doigts le geste de l'aigle, symbole de leur pays d'origine. La FIFA les a recadrés en déclarant qu'il ne fallait pas introduire de politique dans le sport. C'est vrai, quoi, ce serait la porte ouverte à toutes les dérives : après la politique, il ne manquerait plus que le fric s'invite dans la compétition. Dieu merci, les hymnes que l'on joue avant chaque match, c'est tout sauf de la politique. Et, pire

encore, après le même match, cette déclaration relevée dans « Le Canard » : Mladen Krstajic, sélectionneur serbe, à propos d'un penalty non sifflé : «Nous avons été volés (…). Je ne donnerais pas à l'arbitre allemand un carton jaune ou un carton rouge, je l'enverrais à La Haye. Là-bas, ils pourront le juger comme ils l'ont fait avec nous ». No comment!

Turquie : Erdogan réélu au premier tour. Il y aurait eu des fraudes (ce n'est pas chez nous qu'on verrait ça!). En outre, Selahattin Demirtas, Kurde et principal opposant, a fait campagne et a même voté depuis sa cellule. Condamné entre autres pour insulte au président … en tout, 31 charges retenues contre lui, il risque jusqu'à 142 ans de taule

D'autre part, je me suis laissé dire qu'une chaîne avait annoncé la victoire du sortant plusieurs jours avant le scrutin. Encore plus fort que le pygmée qui savait avant tout le monde que le mur de Berlin allait tomber. L'élection d'Erdogan a été saluée en particulier par l'empoisonneur fortement présumé et les dirigeants hongrois et bulgare. La démocratie sait reconnaître les siens.

Il est question de vendre des médicaments non seulement

sur le Net ( ça se fait déjà ) mais également dans les supermarchés. Quand on pense aux années d'études qu'il faut faire pour être pharmacien ! Et la ministre, qu'en dit-elle ? Pour une fois qu'elle pourrait semer le Buzyn à bon escient.

Homophobie ordinaire : dans le JT de FRANCE 3, le mercredi 27 juin, témoignage d'un certain Lyes Alouana, de Genevilliers, agressé à plusieurs reprises, y compris à coups de bombe lacrymogène (résultat : 4 points de suture). Il a

déposé une quinzaine de plaintes, aucune suivie d'effets, sinon les rires niais de la flicaille. Un officier de police lui a même demandé si sa plainte, il la voulait devant ou derrière. Et là, il a pleuré, preuve qu'il s'agit bien d'une femmelette.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurent de Coudenhove 03/07/2018 20:25

Mondial : Il y a le politiquement correct, il y a le politiquement incorrect, cela change en fonction du moment mais ce sont toujours les plus forts qui le définissent. La jungle serait-elle toujours d'actualité et les Rois des singes omnipotents dans le Royaume ? Je ne saurais en douter.

Laurent de Coudenhove 03/07/2018 20:19

Erdogan : En voilà un qui a su devenir un dictateur démocratiquement. Si le peuple veut son Roi, Vive le Roi.

Laurent de Coudenhove 03/07/2018 20:15

Médicaments : Youpi, ce sont nos petits vieux, et bien d'autres aussi qui vont être contents... Même plus l'angoisse du pharmacien qui, des fois, souligne légèrement le "peut-être un peu trop" de bonbons ?

Laurent de Coudenhove 03/07/2018 20:12

Homophobie : il est tout à fait regrettable de voir et ce trop souvent les policiers se permettre de juger et ce même si la loi est contre eux. Mais c'est humain et justement, on ne choisit pas d'évoluer dans ce milieu par amour des contacts humains. Au niveau de la déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, un homosexuel n'est en aucun cas en dehors. La liberté entre personnes consentantes qui en plus ne se font pas de mal entre elles mais recherchent l'amour et le partage est validé. Je souligne seulement : "Si tu mets ta queue dans la merde et qu'elle pourrit, ne viens pas me demander pourquoi ?" Mais cela s'applique également aux hétéros.

Laurent de Coudenhove 03/07/2018 20:04

Feu Patrick Font : Cela rejoint mon texte "Po aime et Po Et(r)e. Il y a des personnes qui se prennent pour le Père et qui se croyant se laissent aller à toutes les Père vers Sion (prêtres infâmes en particulier) et d'autres qui le vivent et se sachant apprécient la beauté parfaite de la jeunesse sans y mettre les mains. Cela me rappelle notablement ce chanteur murmurant ou Feu Mickaël Jackson qui ont su conserver leurs fans malgré leurs "prouesses".