Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Sarah Pierre Louis

Moussaka, en une intro, cinq chapitres et des notes.

C’est l’été ! Ou presque. Pour fêter ça, faites donc une petite moussaka végétarienne ou végétalienne !

Le gras 

La moussaka, c’est bon, mais c’est gras. Oui mais… c’est gras, mais c’est bon ! D’ailleurs, Karadoc n’a-t-il pas dit : « le gras, c’est la vie » ? Et je suis de son avis.

Petit rappel de physiologie 

Que seraient nos cellules, en particulier nos neurones sans acides gras et sans phospholipides ? Que serions-nous sans cortisol et cortisone, synthétisés par notre corps à partir de cholestérol, et qui, entre autres, nous empêchent de passer notre vie en crises d’asthme, ou inflammations diverses ? Que serions-nous, où serions-nous sans hormones sexuelles, toutes dérivées du cholestérol ? La réponse est : pas là. Donc, puisque nous sommes là, vous et moi, profitons-en ! Entre autres pour lire, cuisiner et nous régaler.

Petits rappels de chimie organique 

En plus ( et là, c’est luxe, et pas que pour nous ! ) cette recette de moussaka est végé. VG.

Végéta*ienne avec R si avec parmesan, avec L si sans parmesan.

Du coup, on se sent tout de suite un peu plus à l’aise encore avec le gras, puisque chacun sait que les graisses d’origine animale ont un petit côté délétère, du fait qu’elles sont en général des graisses saturées. Les graisses végétales, elles, sont volontiers des graisses insaturées, voire polyinsaturées ( cf note 1 )

Les ingrédients

150 grammes de pois chiches (secs)

2 aubergines

5 ou 6 tomates

1 ou 2 poivrons

2 oignons

500 g de seitan ( cf note 2 )

2 cuillères à soupe de paprika

sel, poivre

parmesan ( cf note 3 )

 

la mise en œuvre, ou : « et maintenant qu’est-ce que je fais ? »

Mettre les pois chiches à tremper la veille.

Se débrouiller pour que la cuisson des pois chiches, celle de la sauce tomate et celle du seitan se terminent à peu près en même temps. Après, se débrouiller aussi pour que la cuisson des aubergines se termine en même temps que celle des assemblages.

Pour les pois chiches 

Faire cuire les pois chiches à l'eau  (sans saler ) 1 heure. Saler, et laisser cuire encore 10 minutes

Pour la sauce tomate 

Couper les oignons et les poivrons ( petit ), les faire revenir à l'huile d'olive. Couper les tomates et les rajouter quand ça dore, saler, poivrer, papriker.

Pour le seitan 

Hacher le seitan

Le faire revenir à l'huile d'olive, saler, poivrer

Pour les assemblages 

Côté pois chiches :

Balancer l'eau de cuisson des pois chiches, leur rajouter la moitié de la sauce tomate et laisser mijoter une quinzaine de minutes. A la fin, passer le mélange au mixer.

Côté seitan :

Rajouter le seitan dans le reste de la sauce tomate et laisser aussi une quinzaine de minutes plus le temps de mixage des pois chiches (il faut que ça réduise un peu plus)

Pour les aubergines 

Les couper en petits dés, les faire revenir à l'huile d'olive.

Quand tout ça a fini de cuire ( idéalement en même temps ) huiler ( à l'huile d'olive, depuis le temps on y a passé un quart de litre ) un plat allant au four. Y disposer du bas vers le haut :

Le mélange seitan – sauce tomate

Les aubergines,

Le mélange pois chiches – sauce tomate mixé,

Le parmesan ( optionnel )

Passer au four ( 220°C) une bonne demi-heure.

Voilà, c’est prêt ! Vous pouvez servir !

 

Notes :

* Note 1 : graisses alimentaires

Quelques liens, sinon on sera encore là demain : ** Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_gras ** vers deux articles assez courts : https://www.irbms.com/graisses-alimentaires/ et http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/bien_manger/graisses_alimentaires.htm

** vers un pdf de l’AVF, Association Végétarienne de France : https://www.vegetarisme.fr/wp-content/uploads/2014/03/F20-Les-huiles.pdf

* Note 2 : le seitan 

Qu’est-ce que le seitan, me direz-vous ?

Moi aussi, je me le suis demandé, à mes débuts, déjà anciens, de végétarienne. Genre : qu’est-ce que le seitan sauvage ? Rôde-t-il dans les bois sous la lune la nuit ? A-t-il des cuisseaux ou des cuissots ? Comment le capture-t-on ? Est-il vraiment cruel de l’utiliser en cuisine ? Je me suis trouvée bien rassurée quand j’ai su ce que c’est. Et là, voir l’article sur Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Seitan

Mais alors, me direz-vous ( vous m’en dites, des choses ! vous vous en posez, des questions ! mais vous avez bien raison : dans l’ignorance point ne mangerons ) : comment feront les intolérants au gluten ? Pas duuuuur ! Voyez plutôt du côté des PST : https://fr.wikipedia.org/wiki/Protéine_végétale_texturée

* Note 3 : Le parmesan

Optionnel, pour mettre sur la préparation avant d’enfourner pour la version végétarienne. Pour la version végétalienne, soit on n’en met pas, soit on met un remplaçant végétal. Vous en trouverez des tas de recettes en tapant dans votre moteur de recherche : « parmesan végétal. » ( OK OK, c’est pas du parmesan. Mettons que ce soit du fauxmesan. En tout cas, vous pouvez vous lancer, vous serez aidés ). Vous pouvez aussi mettre du parmesan sur une partie seulement de la surface de votre plat, ce qui permet de satisfaire chacun.

Bon appétit à tous(tes)

Sarah PIERRE-LOUIS 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article