Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Symbole de l’innocence martyre,

En passant un camion l’a frappé en plein vol,

Ce frêle oiseau retrouvé mort

Prés de l'arbuste où l'attendait son nid.

Il chantait le matin quand j'ouvrais ma fenêtre,

Me suivait au verger quand je lui répondais,

M'encourageait avec son gazouillis

Et ses joyeuses mélodies...

Ainsi fait la brute bêtise

Qui s'en prend avec lâcheté

Aux sages, aux enfants, aux gens qui prient.

Ne parlez pas de barbarie

Mais de meurtres prémédités.

Chaque jour l'ignominie

Bat des records d'atrocités :

Les hôpitaux sont bombardés

Et les écoles tout exprès.

Raflés en masse

Des malheureux sont poussés en rempart

Devant les combattants du fanatisme

La chair humaine sert d'abri

A Léviathan et ses disciples.

Le jardin de la sainte paix

Survivra-t-il à cet hiver,

Fleurira-t-il mieux qu'un désert ?

Pitié pour tous ceux qui t'implorent :

Parais bientôt, soleil du renouveau

Salué par des chants d'oiseaux !

Poésie en Stéphanie - Au délà de toute parole - Elyane Gastaud
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article