Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par C Montet


 

Dans ces temps lointains où les hommes parlaient avec les animaux, où les pierres chantaient avec les torrents, où la mer dansait avec le vent, vivait dans une grotte mystérieuse un petit
enfant aux cheveux d'or : c'était une fillette. Ses parents étaient morts alors qu'elle n'était qu'un nourrisson. Elle avait été « recueillie » par une ourse blanche et un ours brun. Elle grandit
auprès eux.
Lorsqu'elle eut seize ans elle se fiança à un ours de son clan. Elle était fort belle. Un jour de grande chaleur, elle alla se baigner nue dans la rivière. Elle se croyait seule, mais sept guerriers sioux la virent :
- Le premier qui l'attrapera sera son homme ! Proposa le plus jeune d'entre eux .

Ils se jetèrent dans l'eau glacée malgré la forte chaleur. Le plus jeune l'atteignit rapidement tandis que deux de ses frères se noyèrent emportés par les remous. Un troisième fut prit de
malaise à cause de la froideur de l'eau et succomba sur place. Les quatre survivants et la fille retournèrent au village. les jeunes Sioux étaient tristes de la mort de leurs frères. Le jeune guerrier présenta la fille à son père :

- Père, Voilà la femme que je vais épouser ! J'ai dû faire pour la conquérir de grands efforts .
- Elle est la cause de la mort de trois de tes frères ! Hurla le vieillard très en colère. Je n'en veux pas dans ma famille ! Qu'elle reparte !

Le jeune guerrier était triste mais il ne pouvait désobéir à son père. Il ramena donc la fille à la rivière.

Cependant ses trois autres frères complotèrent pour enlever la belle. Ils retournèrent dans la forêt, près de l'endroit où vivait la demoiselle et l'épièrent. Ils découvrirent quelque chose de très curieux qui les choqua : la belle était l'amoureuse d'un grand ours brun qu'elle embrassait et caressait tendrement :
 

- Ça alors ! Dit l'un des trois frères ! C'est la femme d'un ours ! Personne ne voudra nous croire !
- Ne racontons rien et enlevons-la : nous la cacherons et nous l'aurons pour nos longues soirées d'hiver.
- Que fais tu de l'ours ?- Tuons-le !

Ainsi fut fait et les trois guerriers préparèrent leurs flèches empoisonnées. Ils attendirent que l'animal fût seul pour l'abattre. La bête grogna avant de mourir, appelant ainsi tous les ours de la contrée et la jeune fille. cette dernière en découvrant son ours mort  se jeta sur le corps et hurla de douleur. Les trois hommes affolés s'enfuirent. Mais les ours les poursuivirent, les rattrapèrent et les déchiquetèrent, vengeant ainsi la mort de leur ami.


 

Le dernier des fils voulut retrouver ses trois frères et ne trouva que leurs cadavres affreusement mutilés. Il se mit à pleurer. C'était une belle nuit étoilée, une nuit où le ciel est une mer d'étoiles.Le jeune Sioux invoqua alors le Grand esprit :
-Grand Esprit j'avais six frères et me voilà orphelin d'eux ! Pourquoi tant de malheur, de douleur ?
Le grand esprit lui répondit :
-Regarde la voûte céleste ! Tes six  frères sont là-haut, ils sont devenus des étoiles. Maintenant observe bien : il y a une étoile bleue qui brille plus fort que les six autres : c'est celle de
l'ours que tes frères ont tué. Ce groupe de sept étoiles forme la Grande Ourse. L'homme regarda longtemps le ciel puis, apaisé, il s'endormit.


Le lendemain la jeune femme était à ses pieds plus belle que jamais :
-Je veux bien être ton épouse ! Mais je dois te prévenir : j'attends un petit de l'Ours que tes frères ont tué. Ce sera un « enfant-ours ». Après l'avoir mis au monde, je ne pourrai plus
jamais enfanter. M'acceptes-tu toujours comme épouse ?
- Oui ! Fit le Sioux de la tête.

Ensemble ils se rendirent dans la grotte et célébrèrent leur union. Le temps passa. Une nuit la femme mit au monde un garçon à la crinière brune et aux yeux bridés. Pour le reste c'était un nourrisson comme les autres.

Quand l'enfant eut sept printemps, il voulut combattre les loups dans le grand Nord car les loups sont les ennemis des ours. Il partit sans avertir ses parents. Ces derniers se lancèrent à sa
recherche. L'enfant était presque arrivé au bout du monde dans le pays blanc du grand froid où le ciel et la glace se confondent. Mais épuisé, par sa longue course et le froid il s 'écroula dans la neige et mourut.

Lorsque le Sioux et sa mère arrivèrent il était trop tard et ils ne purent le ramener à la vie. Alors le jeune guerrier se mit à prier une  fois encore le Grand Esprit pour que l'enfant monte dans le ciel et devienne, à son tour, une étoile, comme ses frères. Le Grand Esprit l'entendit et vint prendre son âme et la placer dans la constellation de la Petite Ourse. Il donna à l'étoile du petit, le nom d " 'étoile polaire ". Mais la mère supplia à son tour le « Grand Esprit » de l'emmener rejoindre son fils dans l'éternité. Le Grand Esprit eut pitié d'elle et la transporta dans le ciel à côté de l'étoile qui était celle de son enfant. Elle devint aussi une étoile et put demeurer à jamais auprès de son enfant.


Le guerrier sioux, quant à lui, retourna auprès de son peuple .Il vécut longtemps, le temps d'expliquer cette légende à tous les indiens de sa tribu et des autres tribus.
La légende de la Grande Ourse et de la Petite Ourse était née.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article