Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Le soleil de son visage

Est plus tendre que le ciel

Son corps a un goût de miel

Et de sel près des rivages

 

Tous les fruits de son verger

Ont des formes émouvantes,

Des collines et des fentes

Aux beaux contours ombragés.

 

J'aime ses fesses, son cou,

Ses bras ronds qui sont si doux ;

J'aime aussi son chant, sa plainte,

 

Quand ses bouches de velours

Sont escales d'un parcours

Où vont mourir nos étreintes.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article