Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par elsapopin

Le 30 mars est chaque année une journée particulière en Palestine et pour tous les Palestiniens, qu'ils vivent en Israël, en Cisjordanie et à Gaza, dans les camps de réfugiés des pays arabes, ou dans la diaspora dans le monde entier. C'est « la Journée de la Terre». Ceci depuis le 30 mars 1976.

Le 19 février 1976, le gouvernement travailliste israélien annonça sa décision de confisquer 25000 dunums ( 1 dunum = 919 m2 ) de terre en Galilée. Les Palestiniens décidèrent alors d'organiser une grève générale à l'appel de la Conférence Nationale pour la défense des Terres arabes ( Front constitué en septembre 1975, réunissant des militants étudiants et villageois, maires et conseillers municipaux des principaux villages arabes en Galilée et dans la région dite du Triangle, la seconde région de peuplement palestinien en importance à l'intérieur d'Israël.)

La grève générale eut lieu le 30 mars 1976. L'armée israélienne réprima brutalement ce mouvement: massacre à Sakhnin, à une vingtaine de kilomètres au nord de Nazareth : 6 morts, des centaines de blessés et des centaines d'arrestations. Les Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza s'étaient eux aussi mobilisés en soutien aux Palestiniens d'Israël.

«Le Jour de la Terre devint ainsi celui de la résurrection politique des arabes d'Israël, ces oubliés que l'on croyait éteints, brisés, résignés sinon intégrés» ( Ilan Halevi dans « Sous Israël la Palestine».)

Depuis, la dépossession de la Terre palestinienne s'est poursuivie jusqu'à nos jours, en Israël 531 villages palestiniens ont été rasés depuis 1947. Les Palestiniens d'Israël sont soumis à des lois de discrimination, d'apartheid. Exemple concret la ville nouvelle de Nazareth Illit construite par Israël sur les terres de la Nazareth historique qui continue son expansion au détriment des habitants et des responsables de Nazareth qui eux n'ont pas le droit de satisfaire les besoins d'habitat croissants.

La colonisation de Jérusalem-Est à l'intérieur de la vieille ville comme à l'extérieur avec la ceinture des colonies déjà construites l'isole du reste des territoires palestiniens et l'annexe de facto aux colonies israéliennes. Avec les colonies de Cisjordanie ce sont déjà 500.000 colons qui sont installés illégalement. La colonisation a pris une telle ampleur que les villes ou villages palestiniens sont encerclés par les colonies.

A Gaza 1 million et demi de personnes, en grande majorité des réfugiés de 1948 s'entassent comme des prisonniers par le blocus imposé par Israël depuis 2006 dans les ruines des bombardements 2008/2009 et de l'été 2014.

«Nous devons expulser les Arabes et prendre leur place ..et si nous devons employer la force pour garantir notre droit de coloniser ces lieux nous avons les forces à notre disposition». disait David Ben Gourion en 1937.

Journée de la Terre - Saint-Etienne

Le mardi 31 mars, à 19 heures, place jean Jaurès, l'AFPS et le groupe BDS de St Etienne invitent a se retrouver autour d'un arbre dont les feuilles porteront les noms des villages détruits lors de la Nakba et ceux de la Cisjordanie et de la bande de Gaza, avec des petites lampes. Veillée lumineuse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :