Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Henri CACHAU


empanaché bouffi d’oripeaux de talents
dès le jour il suspend d’un trémolo aptère
rêves et cauchemars les érections amères
hors de saison dressées matutinalement…
se sait-il menacé l’impénitent bavard
rassuré par sa cour s’éprenant du héraut
dont la folle cuisson arrosée d’un margaux
derechef pourvoirait à son orgueil vantard…
richement attifé ce prince des volières
de propos culinaires en considérations
compassé ressemble sans crosses ni fanions
aux évêques entichés de leurs grâces plénières…
la promènerait-il son imbécillité
s’il jugeait qu’alentour les poules ses commères
en lieu de caqueter sur ses exploits ma chère
philosophaient sur l’œuf ses probabilités… 
une démesure qu’un couple de colverts
en urgence dans son poulailler atterri
leurs mutuels secours l’ayant fort attendri
lui fit envisager d’éventuels revers…
un harem ça s’accepte mais pas la batterie
un trop-plein de plaisirs finissant par lasser
il comprit qu’à son tour quand lui faudrait passer
très chèrement paierait-il sa goujaterie…
à leur fidélité songea-t-il l’orgueilleux
de ce couple d’amants aussitôt envolés
sous sa bannière souhaita-t-il s’enrôler
jaloux il dut y penser ce voluptueux…
comme nous êtres humains soumis à des pulsions
notre suffisance nos habits de gala
mal occultant ce qu’un clinquant tralala
doit à nos organes de la reproduction…
« Le coq et les colverts… »


Site : www.henri-cachau.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article