Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Carmen Montet

Il était une fois un père Noël très préoccupé.

Il venait d'acheter un tout petit sapin si mignon que tous les lutins prenaient plaisir à le regarder et à l'entourer.

Le père Noël aimait beaucoup, lui aussi, son petit sapin. Tous les matins il le décorait en lui apportant des étoiles de plus en plus brillantes. Mais le petit sapin était triste : il n'aimait pas les décorations d'or et d'argent ni les guirlandes lumineuses accrochées sur ses branches. Il pleurait toutes les nuits en appelant ses grands frères de la forêt :

- Ohé ! Grands Sapins ! Ne pouvez-vous rien faire pour moi ?


Mai personne ne lui répondait. Sa douleur était si forte qu'il se mit à perdre ses épines de plus en plus. Le père Noël ne comprenait pas les problèmes du sapin.  Il ne s’intéressait qu'aux humains et à leurs enfants. Il pensait que les arbres ne souffraient pas. C'était un père Noël tout à fait ordinaire !

Une nuit encore le petit sapin se mit à demander de l'aide :

- Ohé ! Par les forêts et les guérets que dois-je faire ? Ne peut on point m'aider ? Je ne veux pas rester ici car j'en mourrai !

- Attends la nuit de Noël lorsque Barbe Blanche sera parti pour la tournée des jouets avec les lutins ! Lui répondit enfin une voix caverneuse. Cette nuit-là, celle de Noël est une nuit magique où tout peut arriver !

Le petit sapin attendit donc impatiemment la nuit de Noël. Lorsque le père Noël et les lutins eurent quitté la maison, le petit sapin comprit que quelque chose d'extraordinaire arrivait : ses racines repoussaient. Ainsi il put se libérer du pot où on l'avait installé. De toutes ses forces de petit sapin libre, il secoua ses branches, sortit du pot de terre, quitta la demeure et s'enfuit dans la nuit de Noël vers la forêt, là où ses frères l'attendaient depuis si longtemps.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article