Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Le Cla

Un jarguillon dans son esclure

Avait porté son ardillon

Sur le fardu d'un marmillon

Sans se uscler de sa marlure.

 

depuis les empéreux prettages

Qui chamousaient en hirekui,

Le camérillo d'immerie

S'arrachtachait en arrêtage.

 

Une razette descoulas

Qui s'écrusalait en itture

Artait et chazait en gibure

En drojantrossé d'herbetas.

 

La gerberie du marétage,

Tout en arguant son gervillon

Arrucachait son herbillon

En immaguillant son hertage.

 

Qui artimera lors des jornes d'annossa

En comparasoum diré ressemblar

Quem perdoram e lissant del marquar

Qui los empranne et finar parossa ?

 

En arpadillant da rossa lhor

Lou Filate déroussas en charille

Et dépardilla en souquant son armille,

S'emmergouillant par l'ira del sentor

 

Poésie en Stéphanie -  Lingua nova ora - François Minjard
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article