Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Cla

L'été. A nouveau. Ses places enfiévrées

Ses soirs griffés de cris d'hirondelles

 

Clin d'œil à la vie

Le ciel enveloppait les soleils moribonds

Dans des draps roses et bleus.

 

On s'attardait, groupés autour de la promesse

Des sources aux noms de femmes (1)

 

La nuit, dans le vallon, creusait le sillon noir

C'était l'heure où les donneuses d'eau, anonymes,

Rangeaient dans l'ombre leurs écuelles

Et regagnaient les pages des livres oubliés (2 )

 

1 Station thermale de Châtel-Guyon

2 En référence au roman de Maupassant, Mont Oriol

 

Poésie en Stéphanie - L'allée des donneuses - Irène Duboeuf
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article