Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

Il y a bien longtemps de cela, les amours naissantes des jeunes gens de Thueyts ne pouvaient se montrer au " grand jour ". Il fallait donc que les jeunes amants se retrouvent dans un petit bois.

Hélas...........

     Oui hélas, le bois le plus joli et le plus feuillu se trouvait de l'autre coté de la rivière, et point de pont pour franchir le gouffre qui les séparait du "bonheur". La seule solution, faire les 3 lieues pour rejoindre le pont du village voisin. Fatigante était cette aventure, même pour une belle et forte et pure envie. Un beau jour, un jeune amoureux se rendit près de la rivière et pesta violemment contre cet immense vide :

-Pourquoi avoir fait un gouffre en cet endroit ? Sommes-nous maudits pour ne pas avoir de pont alors que les autres villages en ont ? C'est pas juste !! dit notre Casanova en tapant du pied le rocher.

  Soudain, venu de nulle part, un curieux personnage s'avança sans bruit vers le jeune amoureux dépité.

- Que t'arrive-t-il mon jeune ami" souffla mielleusement l'inconnu.

- Rien messire, un instant de regret" dit doucement notre amoureux.

- Allons mon jeune ami, comment un beau damoiseau, fort, intelligent, astucieux (vous avez compris que l'inconnu au nez crochu connaît le point faible des hommes, et que flatterie il utilise merveilleusement), oui comment peut il regretter quelque chose ?....Que manque-t-il à ton bonheur, Ô, merveilleux ami ?"

- Rien que vous ne puissiez faire !

- Crois-tu ?.... J'ai de nombreux amis qui m'aident souvent, et rien n'est impossible ! ricana l'homme inconnu.

- Un pont, ici où nous sommes, voila le besoin impossible " cria d'exaspération notre jeune amoureux déçu.

- Ho, mais ce n'est que cela !..... rien de plus facile"

 Notre amoureux n'était pas stupide et comprit que cet inconnu devrait être un envoyé de Satan, ou bien le " maître en personne ". Il voulut montrer sa perspicacité.

- Je pense que tu vas me demander quelque chose en échange, s'enquit, inquiet, le damoiseau.

- Rien, non, je ne vois pas, j'ai envie de faire plaisir. répondit l'autre

- Ha...vraiment ?" fit surpris notre amoureux.

- Rien, Je dois partir, mais je reviendrai, fit l'inconnu dans un écho d'outre tombe.

  Quelques jours plus tard, les habitants découvrirent un pont enjambant magnifiquement la rivière Ardèche. Vous imaginez bien que nos jeunes amants eurent vite fait de passer ce pont pour s'aimer tendrement...

Cependant, depuis ce jour, on prétend que parfois, de jeunes gens disparaissent. Certains pensent au Diable.  Le curé affirme, lui, que Dieu punit ceux qui nourrissent des amours illégitimes. Les vieilles à la veillée affirment que les soirs de grand vent on peut entendre les gémissements des damnés... Mais en vérité personne se sait ce qu'il en est véritablement !..

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article