Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par dix vins blog

 

 

Il était une fois un vieil homme.
Il travaillait aux champs. Il s’apprêtait à rentrer à la maison quand il vit une petite souris sur la route. Il l’attrapa aussitôt. Arrivée à la maison, elle se transforma en une jeune demoiselle.
Elle grandit, et rapidement devint une belle jeune fille. Un jour, elle dit au paysan :
«Je vais me marier à condition de trouver quelqu’un qui serait invincible.»
Le paysan alla donc chercher celui qui serait le meilleur à tous  les points de vue.
Il alla voir le Soleil. Son lieutenant lui dit que le Soleil n’était pas à la maison car il était allé éclairer la Terre. Le paysan devait donc attendre son retour.
Quand il fit noir, le Soleil rentra à la maison. Le veux paysan lui demanda d’épouser sa fille puisque c’est bien le Soleil qui est invincible.

- Mais ce n’est pas moi, répondit le Soleil. Le Nuage est plus fort que moi car il est capable de me couvrir.

Le vieux paysan s'en alla donc voir le Nuage, et lui demanda d’épouser sa fille.
- Le Vent est bien plus fort que moi car il est capable de me chasser, répondit le Soleil qui n'avait aucune envie de se marier.

Le vieux paysan se mit en route pour rencontrer le Vent et lui demander d'épouser sa fille :
- Ha! Ha Ha  ! Quelle blague Ce n’est pas moi qui suis le plus fort parce que vois-tu, Viel homme,  je ne peux pas déplacer le mont Mátra répondit-il au paysan.

Alors le vieux paysan reprit encore une fois la route et cette fois pour le mont Mátra. Arrivé à ses pieds, il lui demanda d’épouser sa fille.
- Je voudrais bien, crois-moi mais je ne suis pas le meilleur du monde car je ne peux pas écraser les petites souris qui courent çà et là, en bas, sous mes pieds, lui dit dans un soupir le Mtra.

Le vieil homme rendit alors visite au roi des souris et lui demanda d’épouser sa fille. Le roi attela une souris à sa calèche, et il alla chercher la fille du paysan. Elle redevint aussitôt souris, et aussitôt ils se marièrent.

Et sûrement qu'ils vivent encore heureux... s’ils ne sont pas morts entre-temps.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article