Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le Mistral n'a pas été toujours un vent frais voire froid, entêtant et violent.

C'était, autrefois, un vent doux et paisible qui soufflait sur les  champs de lavande et de thym. L’olivier aimait ses caresses ainsi que le romarin et le laurier rose.

Un jour, une brise fraîche venue du grand Nord, vint à sa rencontre et le séduisit. Après être restée auprès de lui, des jours et des nuits,  la brise le quitta, le laissant seul et désespéré. Alors le Mistral partit à sa recherche jusqu’à la Baltique où il retrouva sa belle et ne voulut plus la quitter.

Pendant ce temps, dans son pays du midi, tous le regrettaient. Hommes, plantes, animaux, oiseaux pleuraient la perte de ce vent si doux, si paisible...De son côté  Mistral aussi se mit à se languir de ses belles terres méditerranéennes. Alors il prit la décision d'y retourner de façon régulière.  Mais après son long séjour dans le Nord, il avait changé, il était chargé  à présent, de fraîcheur, de givre, de  neige

C'est ainsi qu'il devint ce vent froid que l'on connaît, qui peut souffler très fort son amertume, faisant tout plier autour de lui,  libérant le ciel de ses nuages sombres et repoussant la pluie ou au contraire déclenchant des orages terribles et terrifiants. Puis, une fois calmé, il s'en retourne pour un temps  assez long  dans le nord rejoindre la Brise  qui l'attend...

 

Tag(s) : #les minicontes de Carmen

Partager cet article

Repost 0