Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand les sirènes vivaient encore dans les mers et les fées sur la terre, elles se retrouvaient sur les plages pour fêter l'été.

Un jour les fées décidèrent de quitter le littoral, le bord de mer, pour se réfugier dans les grottes car les humains les pourchassaient.

 Les sirènes, elles aussi, ne purent plus venir librement sur les plages voir leurs amies : l'homme avec  ses filets les poursuivait.

Alors, les sirènes décidèrent de venir déposer sur les plages une fois le soleil couché, des coquillages qui renfermaient leurs messages et leurs secrets. C'est ainsi qu'elles communiquèrent avec leurs amies les fées pendant très longtemps.  Les fées portaient aux oreilles ces coquillages et pouvaient reconnaître  la voix des sirènes et partager leurs nouvelles.

De leur côté, les fées édifièrent sur les plages des châteaux, dessinèrent des lettres, sculptèrent des statues de sable comme  autant de témoignages que la mer rapporta au large vers les sirènes.

On peut, si l'on tend l'oreille,  entendre le chant des sirènes les nuits d'été, lorsqu'elles s'approchent du rivage et laissent  sur le sable  les coquillages réservés au fées. On peut aussi apercevoir les fées venir dessiner de leur baguette magique d'étranges dessins que la houle emporte au loin et qui sont destinés à leurs amies.

Mais il ne faut pas les déranger, ni chercher à prendre un coquillage, sans quoi tu risquerais d’être transformé en statue de sable à moins qu'une sirène ne te prenne et t'enferme dans un château de sable ou  un coquillage géant !

 

Tag(s) : #les minicontes de Carmen

Partager cet article

Repost 0