Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Les amours de l'été" ... rencontres amoureuses, amourettes d'été , rencontres éphémères ou décisives... Une belle croisière à travers les émotions, les sensations, la passion..Des histoires qui vont réveiller plein de souvenirs amoureux à nombre d'entre nous... Chaque dimanche sur le blog.

Carmen Montet

Premier amour 

Des vacances dorées, à la campagne en juillet

Des rires des chants, des amis, des parents...

Nous étions tous étudiants , à peine dix-neuf ans,

Dans un village de vacances, dans le sud-est de la France.

Je t'ai rencontré,

Toi le Chantre de la Liberté,

Tes cheveux longs bouclés

Tombaient sur tes épaules bronzées.

Tu aimais la poésie,

La guitare, le midi.

Nous avons parlé longtemps,

Sous les pins, entourés d'enfants.

Puis il a fallu rejoindre les autres

Qui nous attendaient au Lac Mauve.

Tu riais, tu sautais dans les prés

Et quand on t'a demandé

Ce qu'il t'arrivait,

Tu as murmuré

En me fixant des yeux :

"Je suis heureux" !

Amie, Amélie

Amie, je t'ai écoutée me raconter ton histoire.

Amie, j'ai partagé ton secret, ta mémoire

De cette rencontre cet été de feu et de pierres

Où tout vacillait : le vieux monde, ses barrières.

Après ce printemps de révolution ,

Venait un été de déception et de plomb.

Amie,Amélie, vous vous étiez rencontrés

Sur les bancs de l'université

Brillant orateur étudiant engagé

Séducteur, beau parleur, romantique

Il avait enflammé ton âme d'artiste !

Amie, Amélie c'était l'été

Vous aviez partagé

Ces heures volées au temps

Tes yeux, ton visage d'enfant

L'avait ému aux larmes

Lui l'anarchiste, au charme

Infini, presque insolent

Ne mesurait pas le néant

Dans lequel tu irais plonger.

Amie Amélie, après ce bel été

A parler, à rêver ,à s'aimer,

Vous vous êtes quittés sans vous fixer de rendez- vous.

Voilà des mois, des années, que ton espoir le plus fou

Perdure dans cet assourdissant silence

Dans cette douloureuse attente.

Amie, Amélie , tu gardes dans ton cœur

Ses mots de bonheur et d'amour qu'il t'a dits :

"Tu es la personne la plus importante de ma vie"..

Amélie tu restais prostrée devant la cheminée

De l'auberge de l'amitié : je t'écoutais je t'enviais..

Et deux hivers sont passés ainsi que deux étés.

Et un jour de juillet tu l'as retrouvé

Un enfant dans les bras, tu n'as osé

Aller lui parler, et lui, n'a osé faire le pas.

Amie, Amélie, là s'arrête ta belle histoire.

Amie Amélie ,comme il fait frais ce soir :

C'est l'été alors vois la nuit

Comme elle scintille d'étoiles

Amie, ton cœur est meurtri

Il y fait froid , il y fait mal !

 

Tag(s) : #Poésies

Partager cet article

Repost 0