Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résultat d’images pour  gif être bouche a l'emerieExpression bien connue, toujours très usitée, dont l'origine argotique ne fait aucun doute, " Être bouché à l'émeri  c'est être complément hermétique, incapable de comprendre quoi que ce soit, autrement dit un " bouché à l'émeri " est soit un obtus soit un idiot.

A l'origine  de l'expression le terme argotique " bouché " qui date du XVIIIè siècle ( mais dès le XVIIè on parlait d" esprit bouché") signifie  Étanche, hermétique, obtus ou idiot. La variante avec l'émeri, elle, ne date que du début du XXè siècle.

L'émeri, tout le monde connaît : c'est ce matériau très dur qui sert d’abrasif depuis de nombreux siècles. Ainsi donc autrefois pour qu'un récipient soit parfaitement étanche on polissait à l'émeri l'intérieur du goulot et l'extérieur du bouchon pour que le contact entre les deux soit parfait et permette une étanchéité optimale : rien ne pouvait sortir ni couler. De là on imagine parfaitement la métaphore de notre expression.

En argot lorsqu'on dit d'une personne qu'elle est " bouchée " on entend par là  qu'elle est hermétique à toute compréhension et donc autrement dit qu'intellectuellement la nature l'a quelque peu délaissée : aucune once d’intelligence ne peut y entrer, et où il est quasiment impossible de lui faire comprendre quelque chose.  Hermétique ? Étanche ?  Le « bouché à l’émeri » est comparable à ce récipient  passé à l'émeri duquel rien ne peut sortir, mais dans lequel, malheureusement rien ne peut rentrer non plus.

Discuter avec une personne bouchée à l'émeri c'est  parler dans le vide puisqu'il n'y a aucune chance pour  qu'elle comprenne, qu'elle soit étanche, obtuse ou encore idiote  !

 

Les belles expressions de la langue française : Être bouché à l'émeri
Tag(s) : #les belles expressions de la langue française

Partager cet article

Repost 0