Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par dix vins blog

 

On s'est demandé souvent si les empreintes digitales qui permettent de confondre tant de malfaiteurs, ne pouvaient pas présenter des caractéristiques absolument identiques chez plusieurs personnes.

Un savant spécialiste de la question, le Professeur Balthazar a démontré que la moyenne des particularités distinctives qui se rencontrent dans une empreinte digitale est de 100.

Il a également démontré que 12 de ces caractéristiques choisies parmi les principales sont suffisantes pour assurer une certitude mathématique d'identification pour toute la population européenne.

 Il a commencé par calculer que pour avoir  la probabilité de découvrir une coïncidence de 2 signes il fallait examiner au moins 16 empreintes.Afficher l'image d'origine Ensuite il faut 64 empreintes pour 3 coïncidences, 1024 pour 5, 4096 pour 6. Et ainsi par une progression géométrique  on en arrive à cette conclusion effarante qu'il faudrait 4294967296 empreintes pour rencontrer réunies  les 16 coincidences.

Mais si l'on tient compte que l'humanité ne compte qu'un peu plus de 2 milliards d'individus vivants, on en arrive à cette autre conclusion déconcertante qu'il n'aurait pas été possible rencontrer les cent signes papillaires du professeur Balthazar  sur deux êtres humains depuis l'époque ou ce dernier est apparu sur terre.

 

Commenter cet article