Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par p Thevenin

COUPS DE GUEULE

                   

Une Italienne, Emma Morano, doyenne de l'humanité, vient de  fêter ses 117 ans. Il paraît que tous les gens de sa famille sont morts très âgés. Espérons que notre Momo est parente avec elle, qu'il ne s'agit pas d'une homonymie et qu'on va  la retrouver en 2090, dézinguant les arrière- arrière-arrière-petits-enfants de Bismuth. !

Après Alésia, le couple Bismuthix, justement, est dans la tourmente. Ce n'est pas une blague, c'est dans FRANCE DIMANCHE.

Les assurances vont encore augmenter. A la télé, un assureur nous a expliqué, sans rire (ce n'est pas le genre de la profession) que maintenant les gens décédaient moins dans les accidents. D'où des remboursements supplémentaires. Salauds de survivants !

 

Comet Ping Pong is pretty gayDéniché sur le site RUE89, sous la « plume » de Daniel Schneidermann : des petits marrants ont posté sur les réseaux dits sociaux des accusations de pédophilie à l'égard d'une pizzeria de Washington, le Comet Ping Pong. Des trafiquants de mouflets qui seraient liés à des proches d'Hillary Clinton. Résultat : un type trop crédule, Edgar Welch, a fait irruption dans le restaurant et a tiré plusieurs coups de feu. Sans faire de victimes. Pour comble de complotisme, certains,  férus de « pizzagate », ont expliqué que Welch devait être un acteur payé.  Même le fils du futur conseiller à la sécurité de Trump, Michael G Flynn, a déclaré : « jusqu'à ce que le pizzagate soit réellement démonté, cela restera une histoire à suivre. Ça rappelle ce qu'un autre Edgar, Morin celui-là, a baptisé la « rumeur d'Orléans ». De faux bruits prétendant que, dans des magasins juifs d'Orléans, des femmes étaient enlevées dans des cabines d'essayage afin d'être livrées à la traite des Blanches. Ça se passait en 69 (simple coïncidence).

L'autre week-end, il y avait un remake de l'élection en Autriche où le candidat facho Norbert Hofer a été encore une fois (et plus largement) battu par l'écolo Alexander von Bellen. Le scrutin de mai dernier avait été annulé pour vice de procédure. Était également organisé, en Italie, un référendum qui a conduit au retrait de Matteo Renzi. On pouvait donc espérer que les JT allaient mettre ces deux événements en une. Si l'Italie n'a pas été zappée (en deuxième position, toutefois), de l'élection présidentielle en Autriche, pas un traître mot. En première position, trônait l'annonce de la candidature du petit vizir pour devenir Pépère à la place de Pépère, candidature qui a, évidemment, surpris tout le monde.

Pour terminer, une bonne nouvelle, nettement plus importante que la fin de la prétendue Valls hésitation :

Une revue toute neuve, HEXAGONE, sur la chanson. J'ai commandé et reçu le numéro 1 que j'ai feuilleté. Je n'ai pas encore eu le temps de le lire. La présentation rappelle un peu celle du défunt CHORUS où l'on trouvait mille infos intéressantes mais qui, par deux fois, avait  publié. un dossier de 40 pages sur « Ah que Johnny». Comme si c'était le boulot d'une telle revue : Dans HEXAGONE, il serait étonnant qu'il soit question de Sardou et consorts.

Il y a des interviews, des dossiers, des textes de chansons (deux dans le premier numéro) avec accords de guitare, des dessins humoristiques au début et à la fin.

Car ils n'engendrent pas la tristesse.Témoin le lexique fantaisiste que l'on peut lire sur la petite brochure accompagnant le mook (un mot valise composé de m pour magazine et de book sans son b). Deux exemples :

Métaphoirer : User, dans l'écriture d'une chanson, de métaphores très vaseuses, voire pourries.

 Bulot : Chanson qui se prend pour un brûlot mais qui n'est qu'une coquille vide.

Commenter cet article