Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par elsapopin

Alep se meurt dans l’indifférence de l’occident qui en est encore à se demander ce qu’elle doit faire de ses migrants. Alep se meurt dans l’indifférence des Nations-Unies qui pourtant il y a encore quelques mois par la voix de la France entre autres disaient soutenir les rebelles au régime d’Assad qu’elles qualifiaient de dictateur !

Personne ne se lèvera pour dire je suis Alep ? Non ? On regarde les images d’une ville agonisante en mangeant nos hamburgers-frites, comme devant une émission de télé-réalité, en attendant le film ou le match de fin de soirée à la télé. Banalité d’une réalité où on se fout bien du malheur des autres… » tant que je vais bien tout va bien « …

Quelques-uns parlent, tentent d’expliquer mais en chuchotant, pensez-donc désormais Assad a pour allier un des hommes les plus puissants du monde : Vladimir POUTINE.

Alors la France, l’Allemagne, les Etats-Unis qui, hier, armaient les rebelles au nom de la liberté, baissent la tête, tournent le dos, font semblant d’être sourds. Oh pour faire bonne mesure on demande un petite résolution à l’ONU pour arrêter les combats, sauver les civils en sachant pertinemment que la Russie jouera de son droit de veto ( eh oui, même aux Nations-Unis certains ont plus de droit que d’autres ). En clair, on se met à l’abri d’une éventuelle accusation de complicité pour crime contre l’humanité car c’est bien de cela qu’il s’agit.

Crime contre l’humanité, comme aux heures les plus sombres de la seconde guerre mondiale et du nazisme, sauf qu’aujourd’hui on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas parce qu’Alep meurt sous nos yeux en direct.

Que dirons-nous demain à nos enfants, que diront de nous les futures générations ? Que nous étions des lâches, des complices ? Que nous avons regardé mourir des hommes, des femmes, des enfants dans l’indifférence et le mépris le plus total ?

Car à l’exception de quelques voix, peu se sont vraiment élevées contre ce meurtre de masse ( car ne nous y trompons pas il n’y aura aucun survivant ) parce qu’assassiner des civils désarmés ce n’est pas autre chose !

La France, par la voix de son gouvernement disait qu’Alep était «  la pire tragédie humanitaire du XXIe siècle » ( et il n’a pas vingt ans ce siècle, c’est dire que le pire est à venir ) et dénonce par la voix d’Ayrault «  le mensonge permanent de la Russie « ….elle oublie de dire qu’elle en est en partie responsable et que surtout elle ne fait rien pour l’empêcher. Si la France, une des nations les plus puissantes du monde, si l’Europe et les Etats-Unis ne font rien ce n’est pas parce qu’ils ne peuvent pas mais parce qu’au mieux ils s’en moquent, au pire ça les arrange. ( plus de djihadistes mais surtout c’est la Russie qui sera rendue responsable des exactions commises  ) un peu comme Ponce-Pilate ( «  du sang de ces innocents je m’en lave les mains «  ). En bref on fait faire le «  sale boulot «  par les autres et on s’en réjouit secrètement tout en jouant les offusqués.

Ce matin, j’ai honte d’être Française, honte de la lâcheté de mon pays, pourtant celui des droits de l’homme, honte de l’Europe, honte de l’Occident : rien n’a changé qu’un dictateur pointe son nez, montre sa force et nous courbons l’échine et le laissons massacrer tout un peuple sans rien faire pour le sauver ou au moins tenter de le faire !

Pauvre Alep, Pauvre monde, pauvre humanité.

Aujourd'hui, je n'ai pas le cœur à rire, ni même à pleurer, je me sens sale, vide, morte :

Je suis Alep !

Elsapopin

Commenter cet article