Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il s'agit pas là d'une liste exhaustive ( elle serait trop longue, voire impossible ) simplement de quelques philosophes dont les " chemins de pensées " ont ouvert de nouveaux horizons à l'homme.

Sandro Botticelli 050.jpgAugustin 354-430   Aurelius Augustinus, est le père de l'église latine, il est né à Thagaste, en Numidie, le 13 novembre 354, et meurt à Hippone le 28 août 430. Après une jeunesse fort dissipée, il professa la rhétorique à Tagaste, à Carthage et enfin à Milan.  Dans cette dernière ville il fit la connaissance de Saint. Ambroise qui avec l’aide de la mère d'Augustin, réussit à le convertir. Baptisé à l'âge de 32 ans, il est quelque temps après ordonné prêtre, puis devient, en 395, évêque d'Hippone (Hippo regius). Il y meurt durant le siège de la ville par les Vandales, en 430.- Saint Augustin s'est fait remarquer par l’étendue de sa science et son éloquence autant que par sa piété. En philosophie, il met le Platonisme au-dessus de toutes les autres doctrines et lui fait de fréquents emprunts. Pour saint Augustin seule la foi compte et la grâce peut sauver. Il n'y a plus trace de la bonté originelle car le pêché a dénaturé l'Homme.

La pensée de saint Augustin est  marquée par le néo-platonisme : pour lui,  aucune contradiction entre le christianisme et la philosophie de Platon, tout en s’opposant cependant à la théorie cyclique de Platon. Pour Augustin, l’histoire est en mouvement, d'un commencement vers une fin ; la considérer comme un processus cyclique, c’est nier le caractère unique de Jésus-Christ et la promesse de son évangile. La foi est placée au-dessus de tout : elle prime même la connaissance pour Saint-Augustin. L’homme est libre de choisir le bien ou le mal, mais pour faire le juste choix, il a besoin de l’aide divine et d’une foi forte.

Son influence fut prépondérante dans la pensée chrétienne occidentale. C'est pourquoi il est considéré comme le théoricien de l’histoire du christianisme. C'est  le père du latin ecclésiastique, outil unique de toute la culture philosophique du Moyen Âge et de la Renaissance.

 

Descartes 1596-1650. Mathématicien, physicien et philosophe, il est l’un des fondateurs de la Philosophie moderne. Dans son Discours de la méthode il exprime le COGITO « Je pense, donc je suis » . En physique il est considéré comme le père du mécanisme. En Mathématiques il est à l’origine de la géométrie analytique. Le cogito marque la naissance de la Frans Hals - Portret van René Descartes.jpgsubjectivité moderne.. Il affirme un dualisme substantiel entre l'âme et le corps, en rupture avec la tradition aristotélicienne. Il radicalise sa position en refusant d'accorder la pensée à l'animal, pour lui une simple « machine », entièrement dépourvue d'âme. Cette théorie sera durement critiquée à l'époque des Lumières, par Voltaire ou encore Rousseau.

Pour Descartes il y a nécessité d'élaborer une méthode pour parvenir à la recherche de la vérité, car la méthode est « la voie que l'esprit doit suivre pour atteindre la vérité. » ( règle quatrième ). Les principes de la méthode sont innés, et valables pour conduire sa raison en ordre vers la vérité, et cela dans toutes les sciences.  C'est le Discours de la Méthode (1637). Ce discours de la Méthode est une autobiographie intellectuelle mais sa quatrième partie est une métaphysique : Descartes y démontre rapidement que l'âme est indépendante du corps et que l'existence de Dieu se prouve a priori comme un théorème. Pour lui le dualisme cartésien sépare l’âme du corps mais n’oublions pas que l’homme était profondément croyant.
Il meurt à Stockholm en 1650 des suites d'un pneumonie.

Les XVIe et XVIIe siècle commencent donc avec Descartes et Copernic à distinguer la philosophie des problèmes physiques : la science conquiert alors son autonomie.

 

Blaise Pascal 1623 1662, mathématicien, physicien, philosophe et moraliste français. Enfant précoce, il présente pendant son adolescence un grand intérêt pour les mathématiques et en particulier la géométrie.
A 16 ans, il écrit un " Traité des sections coniques "  qui attire l'attention de 
Descartes. À 19,  il crée une machine à calculer capable d'automatiser les additions et les soustractions. Il lui donne le nom de "Pascaline".
En 1654, il met au point une résolution du problème des partis, une méthode dont vont s'inspirer les sciences économiques et sociales modernes. Entre autres inventions de Blaise Pascal, notons la presse hydraulique, la brouette et le haquet. Il est aussi à l’origine de l'installation d'une ligne de transports en commun à Paris
Gravement malade, il entreprend un travail théologique de grande envergure qu'il ne pourra jamais terminer. Les "Pensées" de Pascal, dont le titre original était "Apologie de la religion chrétienne", visent à défendre la foi chrétienne. Pascal aborde de nombreux paradoxes philosophiques tels que l'infini et le néant, la raison et la foi, la vie et la mort, l'âme et la matière... Son œuvre ne sera publiée qu'au XIXe siècle. (source internet Wikipédia - L'Internaute et autres articles du net)

 

 

Tag(s) : #graines de philo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :