Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'été s'en allait,

Et un vent frais

Nous accompagnait

Sur le chemin des écoliers.

Les hirondelles

A tire-d'aile

Haut dans le ciel

Semblaient nous escorter,

Dans notre marche silencieuse.

Les dernières mûres, pulpeuses

Se montraient à portée de nos mains

Pour nous détourner de notre chemin.

J'avais dans ma tête tant de soleil

Tant de rires, tant de fêtes

D'un magnifique été

Que je voulais " Éternité " !

Je marchais à pas lents

Comme pour retenir le temps ;

J'avais le cur serré :

C'était la rentrée.

Tag(s) : #Poésies

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :