Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ils sont quand même forts, les Bleus de Deschamps-la-joie : ils ont réussi à battre l'Irlande sans la main de Thierry Henry.

Si je ne m'abuse, l'Union Européenne a bien été créée après la guerre pour en finir avec les nationalismes et éviter de nouveaux conflits. Or, le Brexit va exactement dans le sens inverse. Ce vote de nos voisins d'outre-Manche est-il grave en soi ? Les conséquences économiques sont bien difficiles à prévoir. Elles ne devraient pas être catastrophiques. Que les marchés fassent la gueule, on s'en fout, ils s'en remettront. Que des retraités british installés chez nous voient leur pouvoir d'achat diminuer légèrement, on s'en fout tout autant. Un de ces seniors affirmait qu'il allait perdre 8% de sa retraite. Mais un type qui peut se permettre de vivre ses dernières années à l'étranger ne doit pas être à 8% près. Ce qui m'inquiète surtout, c'est la réaction significative de Philippot, interviewé par Axel de Tarlé pour »C à dire ». Avec un sourire gourmand et après les considérations habituelles sur l'indépendance de notre économie, il a parlé de la fierté d'être Anglais, Français, etc... Voilà sans doute la principale raison de ce Brexit : affirmer son identité nationale. Une position puérile et dangereuse qui risque bien dans les mois ou les années qui viennent de faire des petits. Déjà, des insultes xénophobes commencent à fuser du côté de la Tamise (« Dehors les Roumains ! », « Rentre chez toi, salope noire. Nous avons voté LEAVE. Il est temps de rendre sa grandeur à l'Angleterre et cela commence en se débarrassant de vous, les Noirs, Les Asiatiques et les migrants »).

A leur décharge, disons qu'un certain nombre d'électeurs ont été abusés, notamment avec l'argument selon lequel l'argent qui n'irait plus à l'UE serait utilisé pour le système de santé publique et à propos duquel Nigel Farage, chef du parti d'extrême droite Ukip, a avoué quelques jours après le scrutin, qu'il ne fallait pas trop y compter. Si on ne peut plus faire confiance à ses dirigeants ...

Autre scrutin, même résultat : OUI à Notre-Dame-des-Landes. Seulement parce que tout le département votait. Dans la quinzaine de communes situées aux abords immédiats du futur aéroport (« Le Canard » du 29), le NON l'a emporté très largement (73,56%). De toute façon, une consultation de ce type est toujours très périlleuse. En 81, si on avait demandé aux Français leur avis sur l'abolition de la peine de mort, les sondages donnaient le vote « Sardou » à 62%.

Balkany renonce à briguer un nouveau mandat de député en 2017 pour éviter le cumul , a-t-il déclaré (il est également maire de Levallois-Perret, vice-président de Territoire Paris Ouest en charge des Grands Services Urbains). Il a choisi lui-même, pour lui succéder, Agnès Pottier-Dumas qui a été son attachée parlementaire, ce qui ne plaît pas, mais alors pas du tout, à Arnaud de Courson, divers droite, qui entend bien se présenter contre la pouliche du sortant. A propos de cumul, est-il besoin de rappeler que le maire de Levallois est mis quatre fois en examen, que son nom figure au palmarès des Panama papers et qu'on le soupçonne, en plus, d'avoir de l'argent planqué au Liechtenstein ?

Hissène HABRÉ ( Tchad ) condamné le 30 mai dernier à la prison à perpétuité. Un véritable cadeau judiciaire pour quelqu'un qui est responsable d'environ 40 000 assassinats (dans certaines fosses communes on a trouvé jusqu'à 150 squelettes). Et tout ça avec la bénédiction des USA et de la France qui ne s'est pas contentée de fermer les yeux sur les crimes perpétrés mais qui a formé des officiers de la police politique tchadienne (DDS). Habré a été président du Tchad de 1982 à 1990. Qui donc était à l'Élysée à cette époque ? Quand même pas un socialiste ?

Tag(s) : #Coups de gueule de P.Thévenin

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :