Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Afficher l'image d'origine

Être fleur bleue, autrement dit sentimental(e) et légèrement naïf (ve)... Et quoi de mieux que le début de l'été pour se sentir l'âme «  fleur bleue « ?

Dans le langage des fleurs, en effet, le bleu évoque une tendresse inavouée, discrète et idéale.

 

L'expression naît en 1811, de l'autre côté du Rhin, où un jeune écrivain du nom de Novalis ( en réalité Le baron Friedrich von Hardenberg, mort à 29 ans ) l'utilise pour la première fois dans son roman inachevé «  Henri D'ofterdigen « , où il raconte la légende d'un trouvère qui, parti à la recherche d'un idéal, découvre la fleur bleue, symbole de la Poésie. Les Allemands parlent d'ailleurs de «  la fleur bleue du Romantisme ".

En France l'expression «  fleur bleue" a changé de sens, puisque elle est associée à une sentimentalité mêlée de naïveté et non plus à la poésie.

Être fleur bleue c'est donc être tendre, sensible, romanesque rêveur(se) ...et quelque peu naïf (ve). 

Tag(s) : #les belles expressions de la langue française

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :