Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Carmen Montet

 

La pouliche intolérante

Afficher l'image d'origine

Plus tu fuis et plus on te poursuit

Nous allons le montrer aujourd'hui.

Il était une fois une très belle pouliche

Qui vivait ma foi, dans un haras très riche.

Elle se prenait pour une princesse,

Voulait qu'on la traite avec délicatesse.

Cette jument ne supportait ni la présence

Ni les odeurs des autres concurrentes

Même les jeunes poulains la gênaient

Et d'eux chaque jour elle se plaignait.

On la mit alors, dans un box à part

Loin des écuries et des mangeoires.

Vint un jour où le haras fut vendu

Et tous les chevaux à la rue .

Notre jument fut rachetée

Pour belle somme, par un fermier.

Il la mit dans une écurie

Avec agneaux, vaches et brebis

Et les cochons à côté dans la cour,

Faisant grand bruit, nuit et jour.

Notre jument se plaignit

Des odeurs, de la chaleur, du bruit

Son nouveau maître très en colère

Lui apprit alors les bonnes manières :

Il la sortit , la frappa et lui dit :

« Apprenez belle Péronnelle

Vous qui vous croyez la plus belle

Que chez moi il n'y a ni plainte ni favori ! »

Et il la mit avec les cochons pour la nuit.

Commenter cet article