Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par C Montet

Avertissements aux lecteurs

Mystérieux ce Pilat ! Eh Oui ! Il n'a pas fini de nous surprendre. Mais il y est des mystères qu'il vaut mieux ne pas élucider ! Ces mystères  conduisent à des secrets dont la révélation présenterait une  menace et un danger pour certaines institutions qui toujours, dirigent

le monde !...

Toute vérité n’étant pas bonne à dire car : « celui qui dit la vérité doit être « exécuté », nous allons faire preuve de « modération et de pragmatisme ». Le but de ces écrits n'est pas de se mettre à dos certaines puissances, ni d'entrer dans des querelles où ( à n'en point douter ), nous laisserions des plumes !!! Non, le but recherché, l'objectif, dirons-nous, est de susciter la curiosité de tout un chacun, du néophyte comme du spécialiste, de lui ouvrir quelques portes du savoir et de l'étrange, de l' inviter à poursuivre avec ou sans nous,ses recherches.

Bref, d'être en quelque sorte, des « passeurs de savoirs », « des passeurs de mémoires, » des « traceurs de pistes «, poussant plus loin les limites du connu, des connaissances, proposant d'autres chemins oubliés ou non explorés voire interdits conduisant « A la porte des Secrets ».

Des temps plus sûrs et plus mûrs viendront, où nous aurons l'entière liberté d'aller en avant de nos investigations et de vous livrer l'intégralité de nos conclusions  !

Image du Blog zezete2.centerblog.net

NB : pour écrire cette dernière page d'histoire, et de légendes de chez nous, j' ai eu recours à de très nombreuses sources, de nombreux auteurs dont je dresserai ultérieurement, une liste exhaustive. Mille excuses si j'ai  omis d'en signaler ! Nul calcul de ma part, plutôt de l'étourderie !

Merci à toutes ces sources , à leur travaux, à leurs talents, à leurs réflexions.

Image du Blog zezete2.centerblog.net

Afficher l'image d'origine

Les trois pics-Pilat

Pilat : lieu de rencontres, ou lien entre les grands mystères de notre pays qui passionnent bien au-delà de nos frontières ? Lien entre le « Da Vinci Code », « Le Graal "  et" les Cathares«, « Le trésor des Templiers, » et la quête des Nazis avec la bien triste « division SS Charlemagne « qui vit le jour dans nos montagnes !

Pilat ou Pyla en celte (gaulois) signifie : porte 

Pila en grec signifie colonne,

La montagne de notre région serait- elle une porte, mais une porte vers quoi ? Vers quels mystères ? Quels secrets ? Le Pilat mystérieux a attiré bien des adeptes du merveilleux et de l'ésotérisme....Bien des légendes évoquent ces lieux reculés et pourtant habités par l'homme dès l'aube de son histoire. La preuve en est :

- Les restes visibles des oppidums de Saint Savin, ceux invisibles ou disparus de Paraqueu au-dessus de Saint Martin en Coailleux et ceux la colline de Saint Ennemond à Saint-Chamond, de Sainte Croix

- Les routes antiques qui traversèrent notre Pilat de Lyon à Vienne ,

- Les pierres mystérieuses et les constructions mégalithiques, hauts lieux religieux des cultes druidiques et antiques : les Crêt de l'Oeillon, de la Perdrix ,de l'Airelier, la Pierre qui chante , l'Olympe Gauloise !...

Ne peut -on pas, pour le moins, pousser la « porte « de ces secrets pour voir ce qu'il y a derrière, sans pénétrer dans l'enceinte interdite, regarder par le petit trou de la serrure... ?

Un secret se crée avec l'imaginaire quand il manque la matière, la preuve, ce qui est tangible. Un secret se crée quand le silence entoure des événements, des personnes ; quand un voile épais s'abat sur des non-dits, des choses compromettantes à cacher, à protéger...

Nous essayerons de faire comme la coccinelle curieuse qui, s'approchant de la serrure, se glisse à l'intérieur habilement et après un certain temps en ressort sans se retourner pour s'enfuir au loin !!!. Amis lecteurs, allons-y, glissons -nous dans la serrure de cette porte des secrets et advienne que pourra ! 

Pilat : la porte des secrets !

 le secret de Marie Magdelena

Afficher l'image d'origine

Toile : Maria Magdalena

Pourquoi Marie Magdelena serait- elle venue sur nos terres et  qui était en vérité Marie Magdelena ?

Tout le monde connaît celle que l'église appela « la grande pécheresse » amie de Jésus.

Marie de Magdelena aurait une origine noble et à la mort de ses parents, ses soeurs Marie et Marthe et son frère Lazare se seraient partagé un domaine fort conséquent : un château et des terres du côté de la Palestine. Le nom de Magdelena viendrait de là-bas et signifierait  tour.

Par sa mère, Magdelena aurait une origine royale : descendante de David. Son père, gouverneur de la province, était un homme important. Cette jeune fille aurait mené dès son adolescence, une vie décousue voire libertine. Sa beauté et sa légèreté auraient fait d'elle une courtisane très sollicitée ! Responsable de nombreux scandales auxquels ses parents auraient succombé de chagrin et de honte, elle aurait rejoint un certain Jésus, ami de son frère Lazare et aurait changé de vie, pour devenir une jeune femme respectable. Certains affirment qu'elle aurait épousé Jésus ,et lui aurait donné une descendance, deux fils ! Et voilà « Da Vinci code » réactivé !!!

Un fragment de papyrus du testament de Marie Magdelena, fut décrypté par l'historienne Karen King ! A t-on des preuves tangibles ? Nous n'en avons pas,... encore …...! C'est bien là que réside le problème ! Y a-t-il eu des indices qu'on aurait volontairement effacés, oubliés ? C'est fort possible ! Des documents secrets bien gardés conservés en des lieux que seuls quelques initiés connaissent ? Pourquoi pas ? Pour qui ? A qui profite non pas le crime, mais « l'amnésie » des contemporains de Jésus, qui auraient pu témoigner de son histoire ? A qui rapporte le silence des agneaux « ?

Le Vatican a d'abord récusé et considéré comme « faux » le parchemin de Karen King, puis après les analyses scientifiques, qui ont prouvé son authenticité, il est revenu sur ses affirmations. Le document est d'époque, certes, mais le contenu est fantaisiste, dit- il . L'église a demandé aussi à ses fidèles de ne pas lire « Da Vinci Code » car porteur de mensonges. Pour elle, ce n'est qu'un roman de fiction de plus ...Nous n'entrerons pas dans ces débats !!! Ce qui nous préoccupe c'est le voyage de la disciple de Jésus sur nos terres !

barre de separation,separateurs

A Jérusalem, il est évident que des contemporains du Christ ont dû écrire des passages étonnants de la vie de Jésus. Il est invraisemblable que nul scribe ou écrivain n'ait rien eu à dire et à rapporter sur celui qui « provoqua « les Romains, sur celui qui entraînait des foules derrière lui et qu'on appelait " Roi des Juifs " ! Celui qui aurait fait des miracles et serait ressuscité !!! Ces écrits ont existé à n'en pas douter ! Mais que sont -ils devenus ? Dans leur exode les chrétiens, pourchassés par les Juifs et les Romains après la mort de Jésus, ont-ils pu les emporter avec eux en Occident, en Orient, à Alexandrie, si proche ? Dans cette ville légendaire, la bibliothèque universelle rassemblait quantité d'ouvrages antiques d'une valeur inestimable. Est-ce là que les chrétiens déposèrent leurs documents sacrés sur Jésus ? Les lettrés n'auraient pas manqué de les étudier !

Quel rôle Marie Magdelena joua t-elle dans la vie de Jésus ? Pécheresse, disciple, amie, compagne, épouse ?

L' hypothèse de l'existence du couple " sacré " formé par Jésus et Marie Magdelena ne cadrerait pas avec le côté « divin » du Christ. Fallait il « déshumaniser » Jésus, pour en faire un saint ? Un Dieu ? Chez les Juifs, le célibat n'existait pas, sauf chez les Esséniens ( une secte ) et Jésus est Essénien. Jésus comme tous les jeunes Juifs de son époque a peut être été attiré par le célibat comme par le mariage ! Or, nulle part il est dit que Jésus est resté célibataire ! Nulle part il est dit que Jésus s'est marié, me direz vous ! A t-on délibérément effacé cet événement des évangiles ? Aucune certitude, encore...Magdelena était la femme la plus proche de Jésus. Tout le monde le sait .Elle aurait changé de vie à son contact. Elle aurait gagné son coeur... Quoi qu'il en soit, elle fut auprès de lui dans les moments cruciaux : sa mort et après sa mort, la première à le revoir " ressuscité ".... Une telle proximité de Magdelena avec le Christ est-elle due au simple hasard ? Certains diront :  n'est -ce pas la place d'une femme d'être auprès de son époux dans les moments les plus difficiles ?

Après la mort de Jésus en Palestine, tous les chrétiens seront persécutés et devront fuir, se cacher et se taire car les Juifs les menacent à l'époque, tout comme les Romains...

barre de separation,separateurs

Afficher l'image d'origine

Ponce Pilate

 

L'histoire de Magdelena comme de Jésus  trouvera sa destinée entre les mains de ceux qui huit siècles plus tard vont l' écrire pour l'interpréter à leur façon . « Ainsi en 860 l'archevêque de Vienne Adon proposera la version du suicide concernant Ponce Pilate : suicide provoqué par le remords et le chagrin pour avoir été l'instigateur de l'exécution de Jésus. Il le fait se jeter du haut d'une montagne du Pilat, montagne à laquelle il aurait légué son nom ! «

Mais reprenons le déroulement de notre histoire : Magdelena veut parler à l'empereur Tibère l'informer de la mort du Christ et de sa résurrection ! L'histoire de l'oeuf qu'elle tenait symbolisa cette rencontre. Qu' a t- elle fait après ??? On nous dit qu' elle débarqua dans le midi de la France, en Provence, dans un tout petit port qui deviendra « Les Saintes Marie de la Mer » . Elle était accompagnée de ses amis : Marie Jacobé , Marie Salomé , Marthe, Lazare son frère et d'autres compagnons....Là, une esclave noire Sara, les accueillera et les aidera à trouver un refuge...Elle restera à leur service toute sa vie durant.

Marie Magdelena sait que Ponce Pilate est en Gaule à Vienne ! Elle quitte donc le midi pour se rendre à Vienne. Avec qui ? Son frère Lazare ? Ses amis ? Et …... ? Elle cherche à voir Ponce Pilate. Elle sait qu'elle risque sa vie si elle est arrêtée car les chrétiens ne sont pas les bienvenus, ni en Gaule, ni dans tout l'empire romain...Va-t-elle harceler Ponce Pilate ? On dit que ce dernier déprimé ne va pas bien et a rejoint les montagnes voisines du Pilat, pour le grand air et pour " oublier sa mélancolie " . Se sent-il menacé ? Marie Magdelena l'a-t-elle poursuivi au Pic des Trois dents ? Que lui veut -elle ? Que lui dit -elle ? La légende explique que le procureur romain se suicida en se jetant du haut d'un crêt !  Ceci est en tout cas  la thèse officielle, celle que l'église validera. Il existe cependant un seconde thèse avancée par d'autres sources...

Plaçons-nous dans le contexte historique de l'époque vers 35 de notre ère. Nous sommes en pleine expansion romaine, " la pax romana " ! Les chrétiens sont persécutés et déclarés dangereux agitateurs. Ponce Pilate en tant que fonctionnaire romain n'a rien à se reprocher : lorsqu 'il était gouverneur de Jérusalem il a suivi les ordres et n'a fait que  respecter le droit romain ! Il a combattu cette nouvelle religion, qui était une menace pour Rome ! Il a fait cesser des désordres dus à « un agitateur du nom de Jésus » qui avait été rejeté par les siens : les Juifs et les prêtres qu'il avait insultés ! Celui que l'on nommait " Roi des Juifs " ,revendiquait la liberté pour son peuple.

Haut fonctionnaire, Ponce Pilate fut rappelé par la suite à Rome et muté en Gaule : gouverneur de Vienne. « Il habita une belle demeure près de Poncin, de 600 hectares et dont les vestiges ont été mises à jour récemment d'après certaines sources. » A t-il reçu Marie Magdelena ?Probablement ! En secret ? Publiquement ? Que lui a-t-elle dit ? Demandé  Réparation ? Réhabilitation ? Quel message lui a-t--elle transmis ? Jésus avait-il pardonné à son juge ? Ponce Pilate ne devait-il pas désormais faire preuve de tolérance envers les chrétiens ????

Pour justifier sa demande d'audition la jeune femme s'est -elle munie de documents prouvant son lien avec Jésus, son identité ? En tout cas, elle n'a pas obtenu grand-chose de cet entretien et elle a dû fuir la ville ! S'est -elle réfugiée dans la montagne Pilat pour échapper aux Romains ? Que sont devenus les documents qu'elle portait avec elle ? Ponce Pilate a survécu longtemps à ce rendez-vous très spécial sans être molesté d'aucune sorte. « Il mourut de sa belle mort dans son grand domaine comme un riche Romain . « D'après certaines des sources « …

Le voyage de Magdelena dans le Pilat, si l'on suit la toponymie des lieux ,  est un véritable jeu de piste : de Valence, de « la grotte de la Madeleine » à  Vienne puis au  Pilat :

du Crêt de la Magdeleine à 610 m, près du mont Monnet au dessus de Sainte Croix en Jarez.

à la Grotte de Marie Magdelena non loin du Pic des Trois dents et du Crêt de l'Oeillon... Poursuivie, Magdelena a-t-elle caché certains documents d'une importance considérable dans un ces souterrains qui mènerait à l' ancienne enceinte gauloise du Pic des Trois dents ? Les aurait- elle enterrés dans des galeries non loin de l'endroit où se dressera bien plus tard le premier château des Lupé ( près de Maclas ) à l'époque mérovingienne ? Ou encore dans certains souterrains construits par les Celtes sous un oppidum qui deviendra l'ancêtre de la chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez ?

Non loin de Pélussin une grande ferme en ruine  porte son nom, un lieu- dit qui deviendra la petite chapelle de la Madeleine. L'amie de Jésus est-elle restée longtemps dans les bois, dans la grotte ? Quand est-elle partie ? Et pourquoi ? A-t-elle été repérée ou dénoncée ? Poursuivons son périple au lieu-dit la Madeleine, le chemin du nord,de Rive-de- Gier aujourd'hui à l'embranchement « en direction de Saint-Maurice sur Dargoire. Puis ce fut les montagnes qui font face au Pilat plus discrètes et moins parcourues qui porteront d'ailleurs son nom : « les Monts de la Madeleine. » Combien de temps y est- elle restée ? Marie Magdeleine semble avoir essaimé dans tout le Pilat des petits cailloux qui sont les lieux où elle aurait pu séjourner ! Après de longs mois d'errance, a-t-elle repris la route du Sud ? On raconte qu'elle se retira à Sainte-Baume dans une grotte, et y mourut. A Saint-Maximin ses reliques auraient été retrouvées ! Version officielle mais controversée !!!

Image du Blog zezete2.centerblog.net

Le testament de Marie Magdelena

Après sa mort qu'est devenue sa descendance, si descendance il y a eu ? « Da Vinci code « comme d'autres livres ésotériques proposent bien des hypothèses : des plus farfelues aux plus crédibles ! De la thèse du complot à la légende dorée, au secret des templiers et bien d'autres encore ! Avouons-le , à ce jour nous ne disposons d'aucun élément historique sérieux pour y répondre. Ce secret est toujours très bien gardé ! …

Ce dont nous pouvons être sûr, néanmoins, c'est le passage de Magdelena dans nos montagnes et du soutien logistique dont elle a dû bénéficier auprès des Gaulois ! Les Gaulois haïssaient les Romains qui les avaient assujettis et qui occupaient leur pays. Ces derniers avaient détruit les autels celtes des montagnes et les oppidums et obligé les populations gauloises à quitter ces hauts villages fortifiés. Les Romains voyaient dans la religion des druides une menace pour l'ordre établi. Tout comme la religion chrétienne ! Alors penser que Marie Magdelena ait pu être protégée par les Gaulois et les druides n'est pas si impossible que cela ! N'oublions pas que Jésus avait reçu l'enseignement des sages chaldéens, ancêtres des druides ! Par la suite, les Gaulois ont pu être influencés par Marie Magdelena qui condamnait les sacrifices humains et l'esclavage. La religion primitive chrétienne ne mettait- elle pas tous les hommes sur le même plan d'égalité et ne réprouvait -elle pas la violence, et la mort donnée par un homme ainsi que toutes formes d'aliénation ?

Le passage de Marie Magdelena s'accompagna de la propagation rapide et très importante de la parole de Jésus dans notre région. Marie Magdelena a-t-elle influencé les populations locales en propageant la nouvelle religion ? Etait-elle seule ? Avait-elle d'autres disciples avec elle ? Nul ne le sait, mais la région de Lyon ( La Loire, le Jarez, le Pilat, le Rhône, Vienne ) deviendra la première région chrétienne de l'empire romain occidental !!!  Et cela n'est pas dû au hasard mais à un « militantisme chrétien » qui fit adhérer des milliers d'adeptes ! Pour preuve : des documents attestent d'une vie chrétienne très intense au début du Ier siècle en Lyonnaise romaine. 

Le tableau volé de la chapelle de Marie Magdelena serait-il la clé du secret de Marie Magdelana ? Il s'agit d' une peinture du début du XXè siècle qui se trouvait dans une petite chapelle non loin de Pélussin ! Voici la description de l'original du tableau : une grotte , Marie Magdelena au premier plan, priant. Au deuxième plan le décor du Pic des Trois Dents très visible ainsi que le crêt de l'Oeillon. Qui a inspiré le peintre ? Pourquoi avoir représenté le paysage du Pilat derrière la grotte ? D'où l'artiste tenait -il son « inspiration » ? A t- il eu en sa possession certains documents secrets dont il se serait servi pour la réalisation de sa toile ?

Cette peinture ne valait pas un sou au point de vue artistique ou pécuniaire. Elle fut cependant volée au début du XXI siècle en l'an 2001 .Ce qui fit couler beaucoup d'encre à l’époque. Mais ce qui fit couler encore plus d'encre ,et qui en fera encore plus couler, c'est qu'on décida de faire une copie de la toile et de la replacer dans la petite chapelle.

Rien d'extraordinaire, me direz -vous ! Mais voilà , la copie n'était pas conforme à l'original : certes il y avait bien Marie Magdeleine, la grotte, les détails du premier plan mais au deuxième plan, le paysage du Pilat avait disparu et n’apparaît plus : on avait gommé le Pic des Trois Dents et le crêt de l'Oeillon ! Nous pensions au départ que certains voulaient effacer le passage de Marie Magdelena chez nous, pour discréditer la thèse selon laquelle Marie Magdeleine serait venue en toute légitimité, demander des comptes à Ponce Pilate, responsable de la mort de Jésus ? Mais cela est acquis ! Marie Magdelena est bien venue dans nos montagnes s'entretenir avec Ponce Pilate ! Alors pourquoi voler le tableau? Pourquoi le falsifier ? Etait-ce la grotte, les alentours, l'endroit qu'il fallait garder secret  ? Que risquait-on d'y découvrir dans cette nature luxuriante ? Des pierres messagères ? Un ouvrage d'homme ? Un souterrain conduisant à l'oppidum sacré du Pic des Trois dents, là où officiaient les druides ? Sur l'Olympe gauloise, le haut lieu des sacrifices ? La montagne du milieu du monde celtique ? Ou d'autres galeries creusées également par les Gaulois qui conduiraient à un oppidum perdu à l'endroit même où plus tard se dressera le premier château mérovingien de la famille « des  Lupé « ?? Ou encore une partie du souterrain d'époque celtique partant de la Chartreuse de Sainte-Croix, parcourant plusieurs kilomètres sous terre et reliant la Chartreuse de Sainte-Croix au.... souterrain du château de Lupé ?.............Est-ce là que Marie Magdelena aurait caché des documents porteurs de révélations personnelles et religieuses ? Ces documents sont-ils tombés entre les mains de certaines personnes ? Ont-ils fait l'objet de recherches bien ciblées ? Pour qui ? par qui...

barre de separation,separateurs

Au Ier siècle, au II siècle et au III siècle siècle, les Romains dominent tout l’empire. Les persécutions envers les chrétiens sont féroces, cependant la religion chrétienne gagne du terrain surtout dans les villes. Supposons que les descendants de Marie Magdelena et ses disciples et amis aient été reconnus « guides spirituels « car héritiers de la parole de Jésus « par les chrétiens et plus tard par toute la population de Gaule ! Du « guide » au » chef » et au « Roi » il n' y a qu'un pas ! Certains se sont-ils rapprochés du pouvoir, des Romains et dans quel but ? Quel rôle ont joué les chrétiens dans la proclamation de la religion du Christ dans l'empire ? Pourquoi Constantin l'empereur devint -il chrétien juste avant de mourir ?

Les origines de la première dynastie de France sont des plus obscures. Si on suit « certains », Magdelena serait à l 'origine de la première dynastie royale ,et de l'église chrétienne. C'est la thèse de l'abbé Saunières, de Dom Polycarpe et de bien d'autres ! Nous n'avons aucune certitude car aucun document ne prouve le lien entre la descendance de Marie Magdelena et les Mérovingiens ! L'histoire nous parle de peuplades barbares, des Francs, des Wisigoths, des Burgondes qui envahirent notre région frontalière et qui fondèrent la dynastie mérovingienne. Notons que notre région est la limite des trois provinces romaines : de la Lyonnaise, de la Narbonnaise et de l'Aquitaine. Région frontière où se côtoyaient les langues d'oïl ,d'oc ,latin , germain et les traditions et les cultures. Cette frontière est d'ailleurs matérialisée depuis l'aube des temps par la fameuse « pierre de l’Évêque » qui, bien avant les Romains, avait sa signification du temps des Celtes ! Alors que croire ? Qui croire ? Et si la vérité était entre ces deux affirmations ? Nous n'avons aucun texte sous la main décrivant la venue de Magdelena sur nos terres. Mais ce n'est pas parce que nous n'avons pas d'écrit que les faits se ne sont pas bel et bien déroulés !

Un trou de l'an 70 à à l'an 406, soit près de 330 ans d'ombre et de silence ! ! Trois siècles sans aucune source !! Rien sur les descendants directs des premiers chrétiens. Certains ont voulu combler le vide ( la nature humaine n'aime pas le vide) , et ont proposé bien des thèses farfelues sans aucune preuve !! Restons humbles mais réceptifs aux indices qui peuvent nous guider !

barre de separation,separateurs

Constantin

A la fin de l'Empire Romain, Constantin l'empereur qui s'est converti au christianisme à la fin de sa vie a imposé son point de vue sur les dogmes de l'église. Il a demandé à des évêques de prendre parti et d'écrire le nouveau testament avec les quatre évangiles officiels, écartant les autres évangiles : celui de Philippe, l'évangile « dit perdu » et celui de Marie Magdelena. C'est une minorité d’évêques qui va trancher, à peine 300 sur 1000 réunis à Nicée en 325 ( l'occasion de chasser l'arianisme, hérésie dénoncée ) ! Ainsi la religion de Constantin est née pour répondre à ses aspirations tant politiques que religieuses. C'est sous Théodose que tous les rites païens vont être supprimés, les temples détruits, la bibliothèque d'Alexandrie dévastée et brûlée ( la plus grand bibliothèque de l'Humanité, ses philosophes mathématiciens ), chercheurs assassinés par les chrétiens eux-mêmes ! Jusqu'aux jeux olympiques qui seront interdits et ne reviendront qu'en...1896 ! Supposons alors, que les chrétiens de l'époque connaissent une période honorifique : réhabilitation, distinction dans des charges dignes de leur foi et de leur rang, de leur importance , et reçoivent titres, richesse, pouvoir !! Rien de fantaisiste à le penser !

Que cherchent les Romains ? Veulent- ils se faire pardonner » ou tout simplement « acheter » le soutien des populations chrétiennes nombreuses et donc influentes d'autant plus que la fin de leur empire est proche et que la menace barbare est à leurs portes ! S'appuyer sur les évêques et les populations locales chrétiennes devient indispensable pour combattre les Germains.. Les évêques et les religieux de la nouvelle religion, très pragmatiques ou opportunistes , voyant que l'empire romain n'avait aucune chance de survie, ont avec beaucoup d'habileté, pactisé avec leur nouveau maître : l'envahisseur barbare. Ont-ils trahi les Romains ? Quel était leur objectif ? Sauver leur religion ! Et, plus encore, la propager en direction des peuplades germaines et de celles du nord ? Faire du christianisme LA Religion de l'occident et de l'orient ?

Les descendants des premiers chrétiens et ceux de la maison de Marie Magdelena se seraient -ils alliés aux envahisseurs païens, aux Wisigoths, aux Francs, aux Burgondes afin de sauvegarder comme nous l'avons écrit plus haut : l'essentiel , la foi ? Quelle fut la nature de cette alliance ? Coopération ? Soutien ? Évangélisation ? Mariages ? Les documents qui attesteront de cette « union sacrée » seront ceux de Grégoire de Tours, l'historien qui évoquera le baptême de Clovis. Aucune trace sur la descendance directe de Magdelena ! Seulement la certitude que deux familles de la région de notre Pilat : les « Lupé » et les « Roussillon » ont bien des origines mérovingiennes et chrétiennes ! Pour ce qui est des Lupé (nom qui vient de loup) nous en parlerons, dans notre troisième secret. Les Roussillon , tiennent leur nom de « Ours » et leur influence s'étendrait dans tout le Languedoc, le Sud des Pyrénées ,en Catalogne et dans tout le Sud est les Cévennes, le Pilat .

barre de separation,separateurs

Afficher l'image d'origine

Gérard de Roussillon

« D'après des sources »Gérard de Roussillon, ancêtre lointain de Guillaume, s'opposa à Vienne à Charles le Chauve dit le Carolingien. Pour quelle raison ? Qu'un descendant de Clovis combatte « l 'usurpateur carolingien « qui a chassé du trône le roi légitime mérovingien son cousin, quoi de plus vraisemblable ? La haine, la rancœur, le désir de vengeance ne s'effacent pas si facilement, même si le temps fait son oeuvre.

Gérard de Roussillon vaincu se retrancha dans nos montagnes dans une forteresse proche ( peut être l’ancêtre de Sainte-Croix maison fortifiée au bas moyen âge ,sous les Mérovingiens ) ? A moins qu'il n'ait trouvé refuge chez « les Lupé » des mérovingiens de la même lignée que lui, ses cousins, dans leur château primitif près de Maclas ?

Comment se fait-il que le Roi carolingien Charles l'ait laissé en vie et ne l'ait pas disgracié ? Pouvait-il disgracier un descendant des Mérovingiens ? Toujours aucune trace à cette époque des successeurs de Marie Magdelena et de son passage sur nos terres !

Il faudra attendre le XI siècle avec les Roussillon qui entretiennent le culte de Marie Magdelena. Une petite chapelle qui lui est dédiée voit le jour non loin de leur fief à Chateauneuf. Ils posséderaient dit-on les reliques de Saint Lazare , le frère de Magdelena. ! Lazare aurait-il accompagné sa soeur dans le Pilat lors de sa quête ? Y serait-il mort ? Rien qui affirme, confirme ou infirme cette hypothèse ! 

Mais quel lien peut bien exister entre Marie Magdelena et la chartreuse de Sainte- Croix- en -Jarez ?

Vous le découvrez le 2 juin prochain en lisant  " Le secret de Sainte Croix en Jarez "...

 

 Contes et légendes du Pilat par Carmen Montet : Pilat, la Porte des secrets -  Chapitre 1er le secret de Marie Magdelena -
 Contes et légendes du Pilat par Carmen Montet : Pilat, la Porte des secrets -  Chapitre 1er le secret de Marie Magdelena -

Commenter cet article