Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par P Thevenin

Afficher l'image d'origineJeudi 21 avril : Pépère lors d'une visite d'entreprise (sur la musique de Nino Ferrer) :

« Z'avez pas vu Macron/Oh lalalalala/Z'avez pas vu Macron/Oh lalalalala/Où est donc passé ce con ?/Je le cherche partout/Il va me rendre fou/Où est donc passé ce con ?/A droite ? A gauche ?/Oh ça y est, je le vois/Veux-tu venir ici/Je n'le répéterai pas/Veux-tu venir ici/Mmmmm, sale bête, va/Veux-tu venir ici/Oh il est reparti ... ». Pas facile de suivre un type toujours "en marche".

Afficher l'image d'originePour certains, il ne fallait pas chasser Finkielkraut, au nom de la démocratie. Mais premièrement, il a quand même pu rester une heure place de la République sans être dérangé. Et puis, si l'on pousse le raisonnement jusqu'au bout du bout (je ne veux surtout pas faire d'amalgame, pour user d'un terme cher aux politiciens), il n'aurait pas fallu combattre Hitler ou Pol Pot, au nom de ladite démocratie. De toute façon, selon le « philosophe », tout le monde se fout de Nuit Debout. Ah bon ? Si c'est un non-événement, on se demande bien ce qu'il est allé y faire.

Fin du suspense : toute la France se demandait qui, de la FNAC ou de Conforama, allait racheter Darty. C'est finalement la FNAC qui l'a emporté. Mais, pour les futurs licenciés, ça ne changera pas grand-chose.

Barbarin veut plus de garanties pour l'entrée au séminaire. Déjà qu'il n'y a plus beaucoup de vocations...

Afficher l'image d'origineGlané dans « Le Canard » : Qu'on se le dise, Pierre Gattaz a publié un bouquin, « La France de tous les possibles » ! En deux semaines, il en a vendu 25. Tous les possibles, c'est donc  dans les deux sens ? Battra-t-il le record de « Qu'est-ce que le Parti chrétien-démocrate ?» dont la Boutin de la République n'a écoulé que 38 exemplaires en 5 ans ?

Afficher l'image d'origineLe Canard » toujours et « littérature » encore : : Nabilla coauteur (au moins cosignataire) de « Trop vite ». Les ventes seront à tous les coups supérieures à celles des deux ouvrages précédemment cités. Surtout si elle écrit (enfin, si son nègre, Jean-François Kervéan, écrit) comme elle parle : Deux exemples : dans « VSD » : « Je n'en pouvais plus de vivre comme ça avec l'épée de Dama machin Damacake au-dessus de ma tête » ; et, en une autre circonstance : « Une fois en prison je me suis mise à hurler, à me jeter par terre, à m'arracher les cheveux – c'étaient des extensions. » Avec quoi a-t-elle confondu « extensions » ? Personnellement, je n'ai pas trouvé.

Afficher l'image d'origineJe n'ai rien contre feu Prince bien que je ne sois pas à même de goûter sa musique, étant plutôt imperméable à ce déluge de décibels. Et le bonhomme n'avait rien non plus pour me plaire. Un jour qu'il était l'invité de « Nulle part ailleurs », sur Canal, à l'époque où il exigeait qu'on ne l'appelât plus « Prince » mais je ne sais plus quel sex symbol, après avoir joué un morceau, il avait absolument voulu en entendre l'enregistrement avant de revenir sur le plateau pour un deuxième. Et, dans « Le Canard » (eh oui, encore), on apprend qu'il adorait la France, comme en témoigne son ami Alain Bernardin (interview du « Parisien », reprise par le volatile) : en 2008, alors que Bernardin avait tout préparé somptueusement pour sa réception, l' »artiste » n'est jamais venu. Même chose pour le festival de Cannes : Bernardin : « Il n'y avait plus une chambre, plus un avion privé. J'ai réussi quand même à tout organiser. Et, une minute avant d'arriver à l'aéroport du Bourget, il m'a dit : je n'ai plus envie ». 

Pendant ce temps, des flopées d'artistes s'épuisent à courir le cachet. Bien fait pour eux, ils n'avaient qu'à être des stars !

COUPS DE GUEULE - P Thévenin

Commenter cet article