Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Voilà une bien jolie métaphore !

Afficher l'image d'origineTourner au vinaigre, autrement dit tourner à l'aigre...Ca sent pas bon.

Aussi lorsque l'on emploie cette expression on veut simplement dire qu'une conversation, une rencontre entre deux ou plusieurs personnes a pris un tournant délicat et que le ton est monté : elles  se mettent à crier, à se disputer, voire finissent par se fâcher !

Mais d'où vient donc cette singulière expression ?

Il faut remonter au XVII e siècle : à cette époque il existait des marchands ambulants qui, passant dans les rues, criaient pour annoncer leur venue. Vitriers, maraîchers, remouleurs mais aussi vinaigriers et en 1650 ils étaient environ 600 à parcourir les rues de la capitale et leurs cris aigus " voilà le bon vinaigre " étaient entendus de toutes les ménagères à longueur de jour.

Tant et si bien qu'ils ont  donné naissance en 1660 à l'expression argotique " crier au vinaigre " qui signifiait " appeler au secours ", à cause des cris perçants des vinaigriers qui pouvaient passer pour des appels à l'aide.

La métaphore " tourner au vinaigre " apparaît, elle, à la fin du XIXe siècle. Trois siècles se sont écoulés et nos braves vinaigriers oubliés, si bien que l'expression " crier au vinaigre " qui signifiait " appeler à l'aide "  et devenue " tourner au vinaigre " et a pris le sens de "se fâcher ". Sens qu'on lui connaît aujourd'hui encore.

Ainsi de deux personnes qui se disputent, on dit que leur conversation " tourne au vinaigre " : elles se mettent à crier...au vinaigre comme les braves vinaigriers d'antan...qui finalement n'ont été pas si oubliés que ça. 

Une chose est sûre, c'est que lorsque ça tourne au vinaigre, c'est bien souvent " tous aux abris " !

Les belles expressions de la langue française : Tourner au vinaigre
Tag(s) : #les belles expressions de la langue française

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :