Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hisoire de Sado et Maso

 

 

Maso et Sado                                  De l'air de s'en foutre
Sont sur un radeau,                         Il passe donc outre
Devinez comment                            Quand, le lendemain,
Maso tombe à l'eau :                        Il voit sur les eaux
Par l'autre salaud                            Sado et Maso
Poussé violemment.                          En venir aux mains.

Un vague badaud,                            Mais soudain, le vent,
Qui voit de Sado                             Sans doute trouvant
Le geste méchant                           Qu'en la circonstance
Pour sauver des eaux                      Il serait plus drôle
Le pauvre Maso                               D'inverser les rôles,
Plonge sur-le-champ.                        Entre dans la danse.

Indigné, Sado                                  D'un souffle il bouscule
Contre le badaud                             Maso qui recule,
Peste abondamment                         Heurtant son compère,
Tandis que Maso                              Lequel, aussitôt,

Au pied d'un roseau                         Tombe du bateau

 Va se ranimant                                Et dans l'eau se perd.               

                                                        
Bientôt furibond,                               Maso, c'est ingrat,
Notre moribond                                 Chez le magistrat
Lui aussi proclame                              Dénonce presto
Le droit des Masos                             Dans cette aventure
A tomber dans l'eau                           La désinvolture
Sans que l'on s'alarme.                       Du pauvre badaud

Le badaud, penaud,                             Qui, tout étonné,
Reprend son canot,                             Se voit condamné
S'éloigne en songeant  :                      Pour une farce dont,
La prochaine fois                                A la réflexion,
Laisserons ma foi,                              Il a l'impression
Se noyer les gens.                              D'être le dindon.

Au petit bonheur la chanson - Pierre Thévenin
Tag(s) : #Poésies

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :