Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par J P Clair

 Connus pour leurs méfaits ou reconnus pour leurs mérites, ils ont laissé leur patronyme dans nos mémoires. Ici, ils sont évoqués d’une manière qui n’est guère conventionnelle.

Si la forme peut surprendre, il y a presque toujours un fond de vérité. Lorsque ce n’est pas le cas, les ficelles sont suffisamment grosses pour que le lecteur s’en rende compte.

Vous trouverez également des personnages moins connus ou totalement ignorés, ils ont été les auteurs ou les victimes d’un bon mot, et parfois les acteurs d’un événement sans grande importance dont l’originalité mérite d’être soulignée.

En leur accordant quelques lignes dans ce lexique, j’ai voulu les mettre en lumière un court instant, et à travers eux vous narrer quelques faits isolés qui n’auraient place dans aucun ouvrage conventionnel.

JP Clair 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

ADAM : Inventeur de la brosse qui porte son nom. Par ailleurs, dur de la feuille (de vigne).

ADER Clément (1841–1925) : Précurseur de l’aviation, il est tout de même paradoxal de penser que le premier à décoller s’appelait Ader !

ALAMO Franck (1941-2012) : De sa véritable identité Jean-François Grandin, il connu la célébrité en tant que chanteur. Le tube qui l’a révélé au grand public s’intitulait « Biche, ô ma biche », ce qui est tout à fait logique pour un Grandin.

AL JOLSON (1886-1950) : Chanteur américain d’origine russe né en Lituanie. Il connut le succès avec le premier film sonore au monde « Le chanteur de jazz » en 1927. Il était grimé en Noir car à l’époque il était préférable que les Noirs soient Blancs. Il fut durant sa carrière le premier artiste à vendre dix millions de disques.

Afficher l'image d'origineALLAIS Alphonse (1854-1905) : A écrit : « Si la mer ne déborde pas, c’est parce que la providence dans sa grande sagesse y a placé aussi des éponges. » Quelques décennies plus tard, un comique auvergnat a déclaré que : « c’est étudié pour ! » et en a fait un sketch. Comme a écrit un dénommé Campan : « il n’y a de nouveau que ce qui a été oublié ».

ALZHEIMER : Docteur qui a découvert une maladie, je ne me souviens plus laquelle.

AMPERE André (1775-1836) : En son honneur, on a baptisé l’appareil pour mesurer le courant ampèremètre, alors qu’il était courant d’en permettre de moins en moins.

ANGELVIN Jacques : Il était l’un des présentateurs de l’émission Télé Paris dans les années 50. Lors d’un voyage aux USA, transportant de la drogue qu’il avait prise sous son aile … de Buick, il fut arrêté et lourdement condamné sur place. Sa mésaventure a inspiré G. Oury pour son film « Le Corniaud ».

ANOUILH Jean (1910-1987) : Il fut un temps secrétaire de Louis Jouvet, mais ce n’est pas forcément ce que l’on a retenu de lui en priorité. Par ailleurs, il est fort apprécié par les supporters stéphanois pour avoir écrit Antigone.

Afficher l'image d'origineAPPERT Nicolas (1749-1841) : Industriel français, on lui doit le procédé de conservation des aliments. Dans ce cas-là, il n’y a pas besoin d’avoir d’humour pour faire de la mise en boîte.

ARLETTY (Léonie Bathiat) : Dans les films de son époque, on retrouve une certaine atmosphère.

ARCHIMEDE (287 à 213 av. J.C.) : Homme de principe, tout à fait dans le bain.

ARMSTRONG Lance : Vainqueur du Tour de France à 7 reprises, on prétend que ce coureur cycliste américain se piquait sans se faire piquer. Ses adversaires ne parvenaient pas à le rattraper dans les cols mais c’est par le col que la justice l’a rattrapé.

Afficher l'image d'origineARPAILLANGE Pierre : Il fut ministre de la justice. Son efficacité ne peut être mise en doute puisqu’il a lui-même, un jour, affirmé : « Sur 52 évadés, on en a repris 53 ». A son sujet, André Santini a déclaré : « Saint-Louis rendait la justice sous un chêne. Arpaillage la rend comme un gland. »

ATTALI Jacques : Selon lui, « La France était une fleur coupée, nous l’avons replantée. » Quelle culture, tout de même.

AVERTY Jean–Christophe : Un parfait dédouble–ment de personnalité, mais un homme averti en vaut deux.

AZNAVOUR Charles : C’est le seul homme capable de rester debout dans une Rolls (J. Brel).

 

A suivre....samedi 5 mars 2016

ON VEUT DES NOMS  - Jean-Paul Clair

Commenter cet article

frederick 21/02/2016 10:13

magnifique j'ai appris des choses HEU !!!!!!!!!! c'est quoi déjà ,je vais le relire ,mais je dit MERCI