Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le bon n'est pas le poltron que l'on croit.

Nous allons le montrer sur ces pas

 

Ils étaient deux compagnons,

Un rapiat et l'autre bon.

La faim les fit s'attabler à la terrasse d'un café.

Le bon connaissait son compère.

Ils attendirent qu'on leur servît

Les côtelettes et le riz que préparaient la cuisinière.

On apporta sur un plateau deux belles côtelettes d'agneau

Une petite et une grande, accompagnées de jus de viande.

Le rapiat ne voulut pas se servir le premier

Et fit mime de politesse et de générosité.

Le bon alors de se servir sans attendre

La plus grosse côtelette juteuse et tendre

Laissant la plus petite à son partenaire

Qui sombra dans une piteuse colère :

-« Se servir la plus belle part !

Quel paysan tu restes, quel ignare ! »

Le bon, calmement, lui répliqua :

Quelle côtelette aurais- tu prise, toi ?

-Eh bien celle-là, celle-là !

Disait l'autre en montrant du doigt

La plus petite du plat.

– Mais alors de quoi te plains- tu ?

Tu as celle que tu aurais voulue !

Répliqua habilement le bon,

Qui venait de lui donner une leçon.

– Cessons de palabrer inutilement,

Car la viande refroidit à présent !

Là-dessus le bon se mit à manger,

le rapiat ne pipa plus un mot,

Et les clients à l'assemblée,

Ricanaient sous cape pour de bon !

Fable des enfants des  enfants de notre  temps tome 2 -  Le bon et le  rapiat - Carmen Montet
Tag(s) : #Fables des enfants d'aujourd'hui - C

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :