Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par elsapopin

Des larmes et du sang voilà ce que 2015 nous laissera dans le coeur  et pas seulement à cause des attentats de Charlie et du 13 novembre à Paris...Partout la guerre et la violence : en Afrique, guerres silencieuses en Angola, au Mali, en Ethiopie, Somalie et dans d'autres États encore...En Amérique du Sud où les indiens d'Amazonie sont chassés de leur forêt chaque jour un peu plus loin, génocide dans l'indifférence générale, En Asie où des " guerres ethniques " empoisonnent l'existence de millions de personnes, Au Moyen-Orient où  Turcs et Kurdes s'entretuent, où Daesh fait régner la terreur tout comme Bachar el Assad, en Palestine où l'on meurt chaque jour et peu importe si le mort est juif ou musulman c'est une vie qui part, rien d'autre...En Europe, où la guerre oubliée d'Ukraine continue, là aussi à tuer, en silence, où les attentats se multiplient, où les peuples sont asservis et trahis... Et avec la guerre sa cohorte de malheur : réfugiés, maladies, misère, desespérance….

Au-delà des conflits armés il y a les conflits économiques : pauvres contre riches ! Ne rêvons pas cette année dans notre pays, l'un des plus riches au monde, plusieurs milliers  de personnes ont perdu leur emploi,  plusieurs dizaines se sont suicidées seules ou avec leur famille par désespoir. 6 Millions d’entre nous vivent au-dessous du seuil de pauvreté, soit 10 % de la population et pourtant la France n’a jamais été aussi riche, les grandes entreprises du CAC40 aussi fortes, les patrons aussi puissante. Et notre cher président qui ne craint ni la faim ni le froid vient encore nous demander  des efforts… On croit rêver. Et je ne parle pas du TAFTA qui va nous tomber dessus comme la misère sur le pauvre monde, ou des nouvelles lois sur la déchéance de la nationalité ou encore de l’état d’urgence qui au-delà du fait d’empêcher de nuire les éventuels terroristes va progressivement museler les opposants  quels qu’ils soient... Sous couvert de protéger la liberté on va la supprimer ....légalement et en silence.

Bref, 2015 fut une année terrible sous bien des aspects, il ne tient qu’à nous, citoyens, d’arrêter la machine infernale que les politiques de tous bords et de tous pays ont mise en marche, un seul mot suffit : Assez, Basta, Oxi, dostatochno, kaf, Gòule, yetarli, na tyle, ku filan, ngokwanele, ausreichend, STOP

Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !
Humour...grinçant - Belle année, enfin espérons-le  !

Commenter cet article

ZAZA 03/01/2016 22:22

Une année 2015 que nous ne regretterons pas. Mais pour ce qui me concerne, 2016 commence très mal. Je suis un peu chamboulée en ce début d'année, le décès de mon parrain vec un déplacement en région parisienne pour l’inhumation.
Mon vieux matou Monsieur Tic que j'ai fait opérer pour une seconde fois d'une récidive de fibrosacrome. Il a été opéré fin 2015, et à la date convenue, samedi dernier, nous lui avons fait enlevé ses fils. Ils ont tellement gratté que la cicatrice a cédé sur plus de 10cm. Samedi après midi, les os et les côtes étaient à découvert. Nous l'avons ramené chez le véto. Il a été recousu ce matin, sous anesthésie. En principe nous devons le récupérer demain matin, mais avec la contrainte de le garder à la maison plus d'un mois. Je crois que nous allons passer de sacrés quart d'heure, car c'est un chat qui passe ses nuit dehors et qui accepte difficilement de faire ses besoins dans une litière. Mais quand on aime les bêtes, on finit par accepter beaucoup de choses. Bises et bonne soirée.

elsapopin 03/01/2016 22:56

courage zaza je suis sure que ton matou avec l'amour qu tu lui portes sera bientôt sur pied pour ton parrain c'est toujours difficile de perdre quelqu’un a qui l’on tient surtout à certaines dates qui devraient etre celle du bonheur et non de la peine bisou a toi et merci de nous suivre si fidèlement