Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par P thevenin

Après une semaine de farniente bien méritée Pierre Thévenin nous revient en forme avec des Coups de gueule toujours aussi savoureusement satiriques !

 

Dans le dernier numéro de la revue VINYL : un hommage à Sardou, en tout cas à l'un de ses albums anciens auquel, c'est vrai, il n'y a pas grand-chose à redire. Mais il ne faut quand même pas oublier que ce type a chanté, entre autres beauferies nauséabondes,

« Je suis pour » :

« Tu n'as plus besoin d'avocat,

J'aurai ta peau tu périras …

Les philosophes,les imbéciles

Parce que ton père était débile

Te pardonneront mais pas moi.«

A l'époque, je l'ai entendu déclarer lors d' une émission de télé, qu'il n'était pas spécialement favorable à la peine capitale. Même pas foutu d'assumer ses prises de position démagogiques. Ca a été la même chose en 2007 avec son « Allons danser ! « , 100% pro-Bismuth mais dont il n'a pas voulu assurer le service après-vente.

Sous la vidéo de « Je suis pour », certains commentaires valent le détour : j'en ai choisi un (orthographe et cohérence syntaxique garanties d'origine) :

« Moi je suis pour qu'on les envoie remplacer les animaux dans les laboratoires de vivisection. Les expériences faites sur les animaux servent à rien, alors que là au moins ils auraient des « cobaye » pour leur médicaments serait peut être enfin efficace et ne tuerait pas plus qu'ils

ne soignent. Les animaux sont innocents, EUX COUPABLE DE CRIME. Mon choix est vite fait. » Et c'est signé Blanche Mencacci, grande défenderesse de la cause animale. On pense, bien sûr, à Mengele, le « toubib » d'Auschwitz, d'autant que les nazis aussi en pinçaient pour leurs bêtes. A Buchenwald, un SS n'a-t-il été exécuté pour avoir fait du mal à un pensionnaire du mini-zoo que l'on avait aménagé dans le camp ? 

Et puis, criminels ? Comme Christian Ranucci, raccourci en 1976 et dont on n'a jamais pu établir la culpabilité dans le meurtre de la petite Marie-Dolorès Rambla (voir « Le pullover rouge », de Gilles Perrault) ? Un autre commentateur, beaucoup plus fin ( il n'a pas de peine !) fait remarquer que les assassins d'enfants sont le plus souvent leurs parents mais que, dans ce cas, on n'en appelle pas particulièrement au retour de la « Veuve ».

Vincent Lambert : les évêques de Rhône-Alpes s'opposent à l'arrêt des soins. Comme si quelqu'un leur avait demandé leur avis. D'autre part, les parents veulent porter plainte pour maltraitance. La mère affirme que Vincent avale et déglutit : « Je me suis permise (sic : s'est-elle permise elle-même ou a-t-elle permis à elle-même ?) de lui donner à manger, de la compote, de lui donner à boire par la cuillère. Vincent progresse très peu mais il progresse. ». Selon les médecins, cette initiative pourrait être fatale au malade. La mère serait alors obligée de porter plainte contre elle-même pour maltraitance.

Allemagne : l'Homme de Fer, Wolfgang Schäuble, qui comme le héros de la série télé, a reçu  des balles dans la colonne vertébrale et qui se montre aussi inflexible que l'Anglaise du même métal, menace de démissionner. Les Grecs s'en remettront-ils ?

Tour de France : Le maillot jaune Froome (ancien coéquipier d'Armstrong) insulté et aspergé d'urine par des spectateurs. S'il n'a rien à se reprocher, il n'a qu'à laisser pisser. 

Tout ça serait la faute des journalistes et de consultants qui, comme Laurent Jalabert, couraient à une époque (paraît-il, révolue) où l'on se dopait à qui mieux mieux.

Dans « Le Canard », sous le titre « La blague qui fait un effet bœuf à l'Elysée : « Hollande veut attendrir les éleveurs. Après Julie Gayet, Juliette Bidoche ! »

Coups de gueule - P Thévenin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article